Aventures africaines

Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2052
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

Aventures africaines

20 mai 2008, 09:32

Un petit resumé rapide des deux dernières parties, histoire de faire le point.
Nos aventuriers ont quitté Bamako pour Mopti plus au nord sur le fleuve Niger et il se sont ensuite aventurés dans les canyons de Bandiagara pour rejoindre le village dogon qui fut la dernière destination du rabin.
En vrac :
- Rencontre du petit Efrayin, un enfant dogon plein de malice qui leur a appris qu'il a accompagné le "vieil illuminé" à son village natal.
- Le rabin est très intéressé par la civilisation dogon
- Le train entre Bamako et Mopti a été attaqué par des pillards touareg qui ont gouté au chaleureux acceuil americain plein de plomb qui siffle...
- Mopti c'est un veritable souk, dans tous les sens du terme mais pourprparer une expedition c'est bien
- Douglas qui se reposait dans sa chambre d'hotel a vu au coin de la rue deux engins à chenilles occupé par une vingtaine de grands blonds qui accompagnent une jeune femme blonde et un grand brun bronzé coiffé d'un stetson
- Le voyage vers le village dogon a été très paisible. Ont fait parti du voyage : Douglas, Massimo, Jeremy, le latino et Jesse.
- L'acceuil au village dogon a été très chaleureux. Le petit Efrayin leur a presenté son grand père qui est le grand sage de la tribu. Ils ont pu en apprendre un peu plus sur la très particulière civilisation dogon. Le rabin était bien là et il a passé son temps à se documenter sur le sujet. Il a été très interressé par "le premier masque".
- Le groupe a été reveillé par une attaque de Peuls. Ils étaient très nombreux et accompagnés des 4 aventuriers croisés à Bamako : le reverend et son groupe ainsi que d'une brune hystériqu et déjanté qui a un air de famille avec Ilsa.
- Le combat est un veritable carnage et les aventuriers (même Massimo) ont failli y rester. Côté PNJs, le prêtre et les 2 brunes sont ko, Wendel est mort ainsi qu'un nombre incroyable de Peuls et de Dogons, le vieux sage est bléssé, Jesse est en forme et Efrayin a disparu. Côté PJs, tout le monde est bléssé sauf Jeremy.
- En fin de partie, les aventuriers battent en retraite guidés par le vieux disparaissant dans un passage secret au fond d'un grenier à grain. Juste avant is entendent des bruits de moteurs et de forte detonations de mitrailleuses lourdes. Le village a vécu...
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee
Avatar de l’utilisateur
Enormatro
Maître du Culte
Localisation : TOULOUSE
Messages : 4759
Inscription : 31 mai 2007, 22:29

15 juil. 2008, 08:49

Y'a pas, on est trop forts ! A la simple idée qu'il puisse se passer quelque chose alors qu'on est dans l'équivelnt Arkeotique d'une auberge nous a tellement traumatisés que les vieux réflexes ont eu le dessus !
Résultat :une soirée entière à empailler en bouffant/buvant/forniquant/paranoïant ... Dieu soit Loué, les apparences sont sauves. il n'en reste pas moins que la Porte des Enfers nous attend quelque part dans la jungle, au milieu des gorilles blancs et des blondes alanguies. Au passage, parti comme c'est, je fiche mon billet que Haynes, le producteur, est un prêtre façon Ishitar qui a fermement l'intention de livrer Miss Putty aux crocs de quelque démon affamé de chair fraîche, à moins qu'il n'entende la sacrifier sur un autel impie. A titre conservatoire, j'ai du, de manière chevaleresque, limiter les risques pour l'ingénue, en m'assurant qu'Haynes n'ait pas de vierge à égorger à ses dieux immondes. J'vous jure, la vie de gentleman, c'est crevant ...
- Pardon, M'sieur, elle est à vous la hache à deux mains ?
- Oui ?
- Bon, vous voudriez bien l'enlever de mon crâne, parce qu'elle me gêne pour boire ma bière.
[---]
- Merci, trop aimable ...
Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2052
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

15 juil. 2008, 11:14

En dehors du fumble de Van Holden qui a effectivement retardé quelque peu le déroulement du scénario, il s'est passé beaucoup de choses. La soirée était cette fois-ci, plus basée sur les interactions sociales, ce qui a, en effet, pu donner l'impression d'un gros empaillage.
Il n'y a pas si longtemps, notre playboy se plaignait de ne pas avoir trop l'occasion d'utiliser ces nombreuses compétences sociales et mentales. Là, dans un environnement civilisé, il a pu utiliser à fond ses talents qui ne sont pas si inutiles que ça au final et je ne parle même pas de sa richesse et de son influence dans le monde des affaires qui servent beaucoup depuis le début. Pour terminer, on n'oubliera pas non plus que ses capacités surnaturelles ont sauvé la mise a groupe à des moments critiques. Alors Van Holden, tu vois bien qu'un personnage peu basé sur la baffe a son mot à dire dans cette campagne... En plus, je pene que les autres membres du groupe auraient bien voulu être à ta place pendant la nuit...
Pour finir, même Massimo a pu utiliser ses facultés d'intimidation sans avoir à utiliser ses flingues et on a pu voir que notre latino a quelques problèmes qui ressemblent beaucoup à ceux de Tortue Géniale dans DB.
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee
Avatar de l’utilisateur
Enormatro
Maître du Culte
Localisation : TOULOUSE
Messages : 4759
Inscription : 31 mai 2007, 22:29

15 juil. 2008, 14:09

Que ce soit bien clair, si ça ne ressort pas de mon précédent post, je suis positivement en-chan-té de cette soirée chitchat, qui a effectivement permis à mon personnage de se donner à fond pendant toute la séance, ce que je me suis bien sûr empressé de faire.

Il y en a eu pour tout les goûts, sur le plan social, avec de la socio-physique (Massimo et son succès automatique en intimidation sur les moins de 80 Kg, ou l'option Bud Spencer pour Hector).
Et nous pouvons en effet commencer à tracer les contours de ce qui ne manquera pas de nous arriver au cours de cette grande balade dans les profondeurs moites de [strike]la blonde[/strike] la jungle.

J'avoue à ce propos que je n'avais pas autant eu l'occasion de jouer de mes talents depuis Paris, ça m'a fait un bien fou ! Et j'en ai d'autant plus profité que la promenade par 50° à l'ombre des arbres millénaires bourrés de bestioles ne me séduit pas au delà du raisonnable ... Fini la rigolade pour le gringalet, j'vous l'dit, moi !
- Pardon, M'sieur, elle est à vous la hache à deux mains ?
- Oui ?
- Bon, vous voudriez bien l'enlever de mon crâne, parce qu'elle me gêne pour boire ma bière.
[---]
- Merci, trop aimable ...
Avatar de l’utilisateur
Enormatro
Maître du Culte
Localisation : TOULOUSE
Messages : 4759
Inscription : 31 mai 2007, 22:29

17 juil. 2008, 09:11

Bientôt sur vos écrans, les héros internationaux dans :

Image

(je sais, ça n'a rien à voir avec notre film, mais jamais bien cette couverture 100% pulp !)
- Pardon, M'sieur, elle est à vous la hache à deux mains ?
- Oui ?
- Bon, vous voudriez bien l'enlever de mon crâne, parce qu'elle me gêne pour boire ma bière.
[---]
- Merci, trop aimable ...
Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2052
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

17 juil. 2008, 16:51

Franchement, on dirait Van Holden lors de son prochain voyage dans la jungle...
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee
Avatar de l’utilisateur
Enormatro
Maître du Culte
Localisation : TOULOUSE
Messages : 4759
Inscription : 31 mai 2007, 22:29

17 juil. 2008, 18:42

Trop musclé, patron, trop musclé ! Doc Savage est supposé être un athlète hors du commun ... Van Holden a plutôt le physique vache indienne ... :grin:
- Pardon, M'sieur, elle est à vous la hache à deux mains ?
- Oui ?
- Bon, vous voudriez bien l'enlever de mon crâne, parce qu'elle me gêne pour boire ma bière.
[---]
- Merci, trop aimable ...
Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2052
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

18 juil. 2008, 00:08

Mais non... Il a un bon physique... C'est juste qu'il ne fait pas suffisamment de sport ... Il ne s'entretient pas le bougre, c'est pour ça... Il en jette mais quand il s'agit de s'activer, eh ben...
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee
J. Blackmore
Chair à investigateurs
Messages : 149
Inscription : 25 août 2007, 11:30

08 août 2008, 18:25

Pardonnez ma surprise mais ne serait-ce pas le sex toy d'Hector qu'il tient si fermement dans sa main? :bomb:
Dis, t'as pas 100 pex?
Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2052
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

21 août 2008, 10:14

Juste un ptit rappel ce qu'il s'est passé lors des deux dernière séances d'Arkeos. Je n'avais pas eu l'occasion de le faire avant.
Il y a eu d'abord une séance qui a permis de gérer la fin ce qu'il s'est passé dans le village Dogon. En gros : mort du vieux sage qui leur a tout de même laissé un indice sur la suite de leur quête, course poursuite dans un labyrinthe creusé dans la falaise avec des soldat nazis surarmés menés par Ilsa folle de rage qui pense que les aventuriers on tué sa soeur (la brune hystérique de l'attaque du village) et un americain inconnu, fuite miraculeuse grâce à une chute accidentelle dans une rivière souterraine, rencontre d'un aventurier français (perso de Thierry).
Le village dogon a été complètement rasé par l'attaque conjointe des peuls, des 4 aventuriers menés par le révérend Galloway et des nazis. Un véritable carnage...
La mort dans l'âme, nos aventuriers accompagnés de l'aventurier français sont reparti sur les traces du rabbin. Celles-ci les mèneront vers Elizabethville à des milliers de km de là. L'utilisation de l'avion de Van Holden a permis de réduire considérablement la durée du voyage...
La deuxième séance, a vu le retour à la civilisation du groupe qui s'est installé dans un superbe hôtel de luxe. Ils y ont fait connaissance d'une troupe de cinéma hollywoodienne dirigée par réalisateur français et notamment composé de deux superbes créatures qui ont vite fait de faire monter la température du groupe (surtout la blonde). Ils ont quand même mené une petite enquête en parallèle qui leur a permis de découvrir que le rabbin est parti pour une régions très dangereuse à la recherche du cimetière des éléphants. La prochaine étape va consister à le suivre sans cette région de jungle sauvage... Ça tombe bien, l'équipe de ciné s'y rend elle aussi pour le tournage... Kool ! Sinon, en vrac, Hector Ruiz n'arrête pas de baver et a perdu la plupart de ses moyens, le producteur (un gros lard assez raciste) est un peu louche, Van Holden a trop la classe, la brune est une vrai panthère, la blonde est une... blonde, le réalisateur est complètement allumé, l'acteur principal est alcolo mais kool, faut pas faire chier Massimo, ya eu une grève de femmes d'ouvriers qui a mal tourné (sauf pour le réalisateur français qui a tout filmé) juste sous les fenêtres de l'hôtel qui a fini dans un bain de sang,...
La suite promet....
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee
J. Blackmore
Chair à investigateurs
Messages : 149
Inscription : 25 août 2007, 11:30

22 août 2008, 18:01

Ouais, c'est çà, faut pas faire chier Massimo!!! :frowning: :frowning:
Dis, t'as pas 100 pex?
Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2052
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

14 oct. 2008, 09:55

Que s'est il passé depuis le dernier résumé ?
Les joueurs sont maintenant membres de l'équipe de tournage (enfin... ça dépend...). Ils ont fait connaissance avec le reste du staff : un guide africain musclé et tranquille avec sa bande de porteurs indigènes ainsi qu'une bande de mercenaires chelous qui vient des 4 coins de la planète et qui est chargée de la sécurité (...). Ils s'enfoncent dans une région peu explorée et dont personne n'est revenu. J'allais oublier, Van Holden a récupéré un petit serviteur noir qui est venu le voir avec une lettre plutôt mystérieuse...
En vrac :
- le réalisateur est complètement frappé (scènes de tournage plutôt dangereuses)
- les poufs se chamaillent tout le temps
- l'alcolo ne dit rien et c'est pareil pour le producteur et même le guide africain (qui n'en pense pas moins...)
- les mercenaires n'arrêtent pas de tirer sur les diverses bestioles et leurs tirs rasent systématiquement les PJs ce qui provoque des tensions
- les PJs rechignent à jouer le jeu côté cinéma
A part les excentricités du réalisateur, ils se sont fait attaquer par une bande de sauvages surexcités dont ils se sont débarrassé sans mal en dehors de la perte d'un des deux nordiques et de quelques blessures par ci par là... (sont pas prêt de revenir, les sauvages, avec ce qu'ils ont prit sur la gueule...)
Finalement, après 15 jours de marche, ils ont atteint "les portes de l'enfer", un région parsemée de ruines très très anciennes et dont les abords sont protégés par des gris gris divers et variés. Après un marécage et un canyon qui forme une voie longée d'anciennes colonnes sculptés dans les parois, ils arrivent... attention les yeux... au mythique cimetière des éléphants. Un endroit spécial hors du temps.
Dubois est excité comme une puce, il commence direct le tournage et fait participer tout le monde (PJs et mercenaires compris). Ca se passe plutôt bien à part pour Hector qui mange des coups à cause de Tamara qui a décidé de focaliser sa frustration sur lui (elle n'a pas trop de mal...). Il a même une rixe avec Khemi la lame, le touareg qu'il finit par assommer...
Sinon, Haynes et les mercenaires ont l'air très intéressés par l'ivoire omniprésent...
Le matin du deuxième jour Constance est enlevée par une bestiole du type gros gorille. Une partie des PJs : Douglas, Hector, le petit africain et le français part à la suite d'un Dubois fou furieux qui s'est enfoncé dans la jungle sur les traces de l'actrice. Ils sot accompagné par les deux mexicains imposés par Haynes. Ce dernier et le reste des mercenaires font le tour de la zone. Massimo et Jeremy, suivent les autres avec un peu de retard.
Le groupe est arrivé dans un complexe souterrain en ruine creusé dans une falaise. Le style rapelle ce qu'ils ont déjà rencontré chez les Dogons. Un dédale de salles et de couloirs poussiéreux avec les restes d'une civilisation très ancienne plutôt avancée. La poursuite s'achève au fin fond du complexe et les PJs retrouvent Constance mais entre elle et eux 40 gorilles blanc et leur chef, un "dos argenté" maousse costaud !
:sweat: :sweat:
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee
Avatar de l’utilisateur
Enormatro
Maître du Culte
Localisation : TOULOUSE
Messages : 4759
Inscription : 31 mai 2007, 22:29

14 oct. 2008, 14:25

Oulah la !
Les blessures de gorille sont elles couvertes par American Assistance ?
- Pardon, M'sieur, elle est à vous la hache à deux mains ?
- Oui ?
- Bon, vous voudriez bien l'enlever de mon crâne, parce qu'elle me gêne pour boire ma bière.
[---]
- Merci, trop aimable ...
Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2052
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

15 déc. 2008, 10:47

Petit résumé de la dernière partie.
Nous avons principalement géré la grande bataille contre les gorilles pour sauver Constance. Le combat fut terrible et malgré un rapport de force en leur défaveur, les aventuriers ont quand même réussi...
Les points forts du combat :
- mort de Dubois dès le début, submergé par une demi-douzaine de gorilles
- percée de Douglas Mac Kenzie qui tel un Chabal est rentré dans le tas pour émerger de l'autre côté prêt à défier le chef des gorilles (les points d'éclat ont été très utiles sur ce coup là...)
- mort d'un certain nombre de gorilles qui ont pris feu de manière inexpliquée, ce qui a bien aidé le groupe quand même... (???)
- combat sur le fil du rasoir entre le chef des gorilles et Mac Kenzie qui a dû utiliser toutes ses ressources pour parvenir à le vaincre (la chance et une combustion spontanée finale (???) ont bien aidé quand même...)
- on soulignera l'héroïsme de Massimo, Ruiz et Van Holden qui ont chacun à leur manière, en un combat désespéré pour leur survie, occupé le reste des gorilles ...
Le combat s'est achevé avec la mort du chef et l'arrivée des mercenaire de Haynes, ce qui a provoqué la fuite des gorilles qui restaient. A noter que Haynes a failli se tuer e se tirant une balle dans le pied (pas beau à voir).
Le groupe a vite quitté l'endroit pour retourner au camps où une grosse discussion a eu lieu sur la suite des opérations. En effet, Haynes veut que ce voyage lui rapporte et il a l'intention de piller le cimetière des éléphants, ce que refuse le groupe de pjs. Van Holden a proposé de retourner à la cité perdue où a eu lieu le combat pour vérifier que ce n'est pas le site des fameuse mines du roi Salomon, ce qui arrangerait les affaires de tous. De plus, cela permettrait de récupérer le corps de Dubois honteusement oublié sur place... D'ailleurs, le jeune millionnaire s'est isolé avec Haynes pour une discussion privée qui a abouti mystérieusement sur l'accord de ce dernier...
Une fois ces problèmes "réglés", tout le monde a pu aller se reposer de toutes ces émotions. La nuit a été quand même troublée par le petit "boy" de Van Holden qui fait des cauchemars affreux où il est question d'un grand éléphant... Il n'arrêtait pas de répéter qu'il fallait quitter les lieux sur le champ et... le réveil lui a donné raison car le camp s'est retrouvé cerné par un nombre incalculables d'éléphants menaçants...
La session s'est terminé sur la charge des éléphants et la perte de connaissance des PJs impuissant face à une telle furie...
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee

Revenir à « Arkeos / EWS »