Poursuite

Modérateur : Momo

Avatar de l’utilisateur
Momo
Sorcier
Contact :
Localisation : Balma
Messages : 2054
Inscription : 30 mai 2007, 10:46

Poursuite

01 déc. 2009, 19:24

La poussière de la bataille est retombée. Certains de nos héros fêtent la victoire alors que d'autre prient... La ville est encore sous le choc et va devoir se remettre de tous ces évènements... Il y a de nombreuses veuves et orphelins, la garde royale est décimée et le quartier shirade est en partie détruit mais la victoire est là et les brigands du désert ne sont pas prêt de revenir de si tôt...
Le roi Malak est fier de ses nouveaux héros (des vrais ceux-là) et il les comble de bienfaits. Eudore, shmael et Zuramat profitent des plaisirs du palais alors que les deux escartes se la joue sobres. Enfin.. pas tout à fait en ce qui concerne le dorkade... Des rumeurs font état d'une orgie bien particulière où une servante aurait trouvé la mort et une autre serait devenue folle...
Je passerai rapidement sur les différentes requêtes faites au roi... A noter la construction d'une petite chapelle escarte non loin des murailles à la demande du dorkade et l'obtention par Shmael d'un siège au conseil de la ville ainsi que de la participation du palais à la reconstruction du quartier shirade... Sur ces derniers points il y eut une longue discussion avec Aoudi où l'ont a pu admirer sa finesse politique...
Quoi qu'il en soit, la fête est de courte durée pour nos héros qui ont décidé de partir à la recherche des deux disparus.
Ils se mirent donc, à la poursuite de la caravane qu'auraient rejoint les deux fugitifs. Une fois rattrapée, ils apprirent que le couple lui avait faussé compagnie un peu plus tôt...
Revenant sur leur pas, ils parvinrent à une petite oasis perdue occupée par un petit village aux habitants fort peu communicatifs et pas très accueillants. Malgré tout, ils firent connaissance avec Hassan un marchand ambulant très sympa qui a partagé son repas avec eux. Il les a un peu saoulé avec sa camelote : un ensemble couverture, coussin, petit matelas en vrai laine de chèvre du djebel Ma'za... mais s'est révélé un bon compagnon... Par contre, quand ils lui demandèrent la raison du manque de sociabilité des villageois, black out total...
Bref, ils s'installèrent pour la nuit et à peine allaient ils s'endormir, que les villageois murmurant se rassemblèrent petit à petit devant ce qui semblait être la maison du chef. C'est à se moment là que se découpant devant la lune, un cavalier cadavérique fit son apparition leur ordonnant de lui livrer une vierge sous peine de graves problèmes... Après, sa disparition, mettant fin à l'agitation grandissante le chef convoqua le conseil du village auquel les Héros décidèrent de participer. C'est ainsi qu'ils apprirent que ce cavalier est un apaosa, une créature monstrueuse du désert invincible et capable de détruire le village si elle n'obtenait pas ce qu'elle demandait... Un villageois en colère se permis quand même de dire que le vieux Abdelkader savait comment la vaincre. Il fut de suite repris par tout le monde car Abdelkader est un vieux fou complètement à la masse... Eudore quitta le conseil pour aller chercher le vieil homme et appris très vite que ce dernier est effectivement vraiment jeté...
“Empty your mind, be formless… shapeless, like water... Water can flow, or it can crash. Be water, my friend…”

Bruce Lee
Avatar de l’utilisateur
Enormatro
Maître du Culte
Localisation : TOULOUSE
Messages : 4797
Inscription : 31 mai 2007, 22:29

02 déc. 2009, 08:35

Les rumeurs mentent : la soi disant victime n'existe pas, et n'est connue de personne au Palais. De même que la folle, du reste. J'attaquerai en justice tout auteur ou complice de ces ignobles calomnies.
Tant qu'on y est, en dépit des rumeurs, ce n'est pas moi qui ai balancé Jason aux autorités.

Ceci mis à part, il convient de noter que nous avons tous essayé de faire fructifier notre cause auprès du Roi Malak, que ce soit pour notre communauté, pour notre Foi, ou, s'agissant de Zuramat, pour le bien commun des balamnais.

Doit être louée, je pense, l'abnégation de ces Héritiers du Dragon qui à aucun moment ne profitèrent de leur gloire pour présenter une requête visant à leur profit personnel.

S'agissant du petit village, nous voici à nouveau pris dans les rets du Destin, qui nous condamne à redresser des torts, et protéger l'orphelin (moi la veuve, j'aime pas trop m'en approcher). Nous allons donc protéger les vierges de ce village en ... Non, pas en remédiant à cet éphémère statut !
Je voulais bien sûr proposer plutôt la traque et la destruction de ce suppôt de Satan.
- Pardon, M'sieur, elle est à vous la hache à deux mains ?
- Oui ?
- Bon, vous voudriez bien l'enlever de mon crâne, parce qu'elle me gêne pour boire ma bière.
[---]
- Merci, trop aimable ...

Revenir à « Capharnaüm - Momo »