Résumé de la campagne

Modérateur : Dende

Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Résumé de la campagne

17 oct. 2021, 11:34

Résumé de notre partie du 15/10

Les Enfants

Freja : Metallica a changé la vie de cette jeune fille de 11 ans. Elle a obtenu une guitare, peut-être comme compensation du déménagement dans les îles du lac Malar. Elle a été acceptée dans la bande de Börje, ce garçon sportif qu’elle aime en secret. A la maison, ce n’est pas la joie, sa mère prétend être surveillée du fait de ses activités au Loop. Son père la traite de folle. Mais pour Freja la vraie folle, c’est sa grande sœur Lisa qui fréquente le Club des Amis de la Nature de l’école et quitte la maison en pleine nuit pour d’étranges cérémonies.

Börje : Grand, blond et musclé, Börje est un pilier de son équipe de Hockey. Il a 14 ans. Il est sorti avec Angie. Nils est son petit frère et l’agace. Son problème est que ses parents suspectent qu’il est un peu limité et veulent le mettre dans une classe spécialisée.

Nils : Petit et chétif, Nils aime les ordinateurs et la culture geek. Il a 11 ans. Il considère son frère Börje comme son protecteur. Angie le maltraite. Le père de Nils et de Börje est médecin et sa mère est technicienne en robotique dans une entreprise intervenant sur le Loop. Ils se disputent souvent ce qui affecte Nils.

Sven : Sven a 12 ans. C’est un débrouillard qui sait toujours fournir les choses dont les autres enfants ont besoin. Son père est garagiste et sa mère est pasteur. Mais la personne qu’il admire le plus dans la famille est son frère Niklas, mais c’est aussi son secret. Il est en maison de correction.

Angie : Angie est la star de l’école. Belle blonde à couette, cette adolescente de 13 ans décide qui est in et qui est out. Mais depuis qu’elle est sortie avec ce gros pou de Martin et que Britt est arrivée son étoile pâlit. Il faut qu’elle réagisse. Elle aime bien Nils et le taquine tout le temps. Son père travaille au Loop et sa mère dans une boutique de vêtements.

Le groupe

Le point commun, c’est surtout Börje, il unit le groupe. Quand les enfants sont ensemble, ils aiment parler de cinéma et des acteurs à la mode. Angie adore Tom Cruise et Top Gun. Ils se moquent des séries allemandes. Ils disposent d’un repaire sous la forme d’un robot sphérique à l’abandon dans une forêt à l’extérieur de Stemhamra. Ils le nomment « La Bulle ». Nils essaye de la réparer. Angie l’a décoré. Ils sont à cran avec la bande du club de tennis dont le leader, Olof, sort avec Britt, la rivale d’Angie.

Image

Le Mystère « Nos amies les Machines »

Nous sommes fin mars 1988. Les jours s’allongent bien et la neige a fondu. C’est le dernier jour d’école avant les vacances de Pâques. Ce qui occupe les enfants, c’est la sortie en avant-première des robots issus du dessin-animé suédois « Nos Amies les machines ». Dans ce dessin-animé, des gentils robots, les Convoyeurs, menés par Ekvius Optimus, sont capables de se transformer en véhicule (voitures Volvo ou Saab, camion Scania, …). Ils s’opposent aux méchants robots, les Dupeurs, menés par Megaton Prime, qui se transforment en véhicules militaires ou en objets du quotidien. Le lancement de la commercialisation s’effectue au Toy Center de Stenhamra le lendemain.

Vie quotidienne

A l’école, Britt est arrivée avec une nouvelle jupe pour les beaux jours. Angie est furieuse et se venge sur un boutonneux de l’école qui devient la risée de tous à la récré. Il craque et s’enferme dans les toilettes. De retour à la maison, Angie exige qu’ils aillent le lendemain à Stenhamra acheter des vêtements. Sa mère refuse d’abord mais son père accepte.

La famille de Nils est réunie autour d’un plat de de boulettes de rennes avec de la purée alors que Börje est au hockey. Nils demande à aller dans le centre de Stenhamra pour le lancement des robots « Nos Amies les Machines ». Sa mère est enthousiaste disant que ces jouets sont apparemment très évolués d’un point de vue technique. Le père est réticent mais se laisse convaincre par leur maman. Börje rentre tard après qu’à l’entraînement, le président du club et Olivia Martinez aient donné aux joueurs un « fortifiant » à prendre pendant les vacances. Quand sa maman l’informe qu’ils vont le lendemain au magasin de jouet, Börje y voit le moyen d’éviter la visite à l’école spécialisée initialement prévue.

Freja est dans sa chambre. Elle met Metallica à fond. Sa maman vient la voir et lui rappelle qu’elle doit tenir sa valise prête au cas où les hommes en noir qui la suivent viennent l’enlever. C’est Lisa sa sœur qui tambourine ensuite à sa porte : elle doit rejoindre les membres du Club des Amis de la Nature à minuit le lendemain et demande à sa sœur de la couvrir si les parents remarquent son absence. C’est ensuite son père qui passe pour se plaindre de la maman et évoquer un éventuel internement. Il accepte d’emmener Freja acheter une nouvelle guitare le lendemain à Stenhamra.

Sven rentre chez lui avec empressement. Son frère sort du centre pour les vacances. Les deux frères se retrouvent avec plaisir mais leur maman est froide et impose des règles strictes que Niklas s’empresse de ne pas respecter. Niklas promet d’emmener Sven au centre de Stenhamra pour la sortie de nos Amis les Machines. Sven connaît lequel est le plus rare et prendra rapidement de la valeur : le Infinite Aux qui se transforme en lecteur CD.

Le lancement de Nos amies les Machines

Freja passe le samedi au centre de Stenhamra avec son père afin d’aller au magasin de musique. Quand il voit le prix d’une guitare, il lui offre des médiators, des pin’s et un T-Shirt de Metallica. Elle passe par hasard sur la place et voit le conseiller municipal faire un discours sur l’honneur qui incombe à Stenhamra d’être le lieu de production et de lancement des jouets « Nos amies les machines ».

Sven s’est rapproché du pupitre et entend les adultes se plaindre qu’Helena et Ulla sont absentes. Il s’approche d’Annette et Hendrick qui le connaissent. Il fait un petit laïus sur sa maman malade et demande à pouvoir entrer et choisir son robot pour pouvoir vite la rejoindre. Les gérants du magasin acceptent. Sven donne ses couronnes à Annette et se retrouve seul dans le magasin. Il trouve Infinite Aux et furète dans l’entrepôt. Il voit un livreur déposer ses colis de façon mécanique. Il emprunte la même porte et tente de se faire glisser dans le camion mais échoue.

Image

A l’extérieur, Angie qui assiste au discours voit qu’il y a des journalistes et souffle au représentant de la mairie que ce serait bien qu’il se fasse photographier avec un adolescent. Elle se retrouve à être sur toutes les photos des journalistes. Elle savoure à l’avance la tête de Britt quand elle la verra dans les journaux du lendemain. Le conseiller municipal lui offre le Convoyeur avec laquelle ils ont posés.

Börje demande à sa mère d’avoir le grand modèle de Megaton Prime, le chef des Dupeurs. Elle lui offre. Nils demande le grand modèle d’Ekvius Optimus, le chef des Dupeurs et l’obtient. Elle s’achète elle – même un dupeur qui se transforme en avion de chasse Saab.

Retour à la maison

Chez Nils et Börje, Börje essaye son robot Megaton prime, la lame est ultra tranchante et les balles de son triple canon ont l’air vrai. Il l’essaye sur le dupeur de sa mère mais le robot refuse d’abattre sa lame. Nils démonte le robot Ekvius Optimus et branche son ordinateur à son cerveau. Il est étonné de la complexité du code et la possibilité de communiquer du robot.

Börje va dans la chambre de son frère et le fait attaquer Ekvius Optimus, le dupeur fonctionne bien et abat sa lame sur la tête du convoyeur. Nils crie, Börje arrête son robot et Nils répare le sien. Börje va se coucher et met une médaille de hockey à son robot. Quand il se réveille, la médaille a changé de côté. Il entend son frère hurler, son robot est découpé et a deux balles dans la tête.

Niklas ramène Sven en mobylette alors qu’il est saoul. La mère de Sven gronde son frère et le cantonne dans sa chambre. Sven se faufile dans la chambre de Niklas et ils fument des cigarettes ensemble. Il est réveillé en pleine nuit par son robot qui s’est transformé en lecteur CD et passe du Judas Priest. Il parvient à le désactiver.

Freja est sensée couvrir sa sœur qui est sortie en secret pour rejoindre ses copains du club des amis de la nature. Elle n’arrive pas à dormir et alors qu’il est plus de minuit, la sonnette de la maison retentit. Freja voit un homme en noir à la porte de leur domicile. Son père ouvre, ils discutent et l’homme repart dans une grosse Volvo, une femme rousse habillée en noir est au volant. Freja interroge son père le lendemain, il dit que l’homme s’est présenté comme venant de Riksenergi ; il a demandé s’il avait vu des phénomènes sortant de l’ordinaire.

En rentrant, Angie pose le robot sur une étagère. Le lendemain, elle le retrouve décapité dans le garage. Seul endroit resté ouvert dans la maison est une fenêtre à l’étage.

Au Toy Center le dimanche

Le groupe se retrouve à la « Bulle ». Ils décident de se rendre au magasin de jouets pour trouver l’usine où sont fabriqués les robots « Nos amies les Machines ». Ils se rendent au centre de Stenhamra en bicross. Le magasin est fermé comme de juste un dimanche. Mais ils repèrent que la lumière est allumée à l’appartement qui se trouve au-dessus du magasin. Ils sonnent à la sonnette d’Annette et Hendrik. Personne ne répond. Sven tente de monter par les gouttières, mais n’y parvient pas ; c’est Freja qui s’y colle et elle y arrive. A la fenêtre, elle voit les deux gérants du magasins allongés dans leur lit, habillés, immobiles et les yeux ouverts.

Elle pénètre par la fenêtre mais le couple ne réagit pas. Alors qu’elle commence à fouiner, ils se lèvent brusquement. Freja parvient à se cacher sans attirer leur attention. Le couple agit de façon assez mécanique et ouvre le magasin.

Les autres enfants entrent. Annette et Hendrik acceptent de remplacer les Dupeurs, en revanche ils refusent de remplacer le Convoyeur de Nils. Sven tente de voler le carnet de numéros qui est à côté de la caisse, Annette le voit et le gifle. Börje la fauche avec sa crosse de hockey. Freja s’empare du carnet et les enfants quittent les lieux. Ils croisent des policiers qui s’étonnent de voir un magasin ouvert le dimanche.
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

14 nov. 2021, 20:30

Résumé de notre partie du 12/11

A la Bulle

Les enfants se remettent de leurs émotions à la Bulle. Leur copain Erland qui vient d’arriver en ville parce que ses parents sont en prison est là. Ils écoutent de la musique et regardent le carnet chipé au Toys Center. Ils trouvent l’adresse et le téléphone d’Ulla Jönåker mais de Helena Vos, les deux conceptrices des jouets. Ils trouvent l’adresse de l’usine, c’est à l’extérieur de la ville, sur Farentumvägen, dans une zone industrielle.

Chez Ulla Jönåker

La maison d’Ulla, la conceptrice de Nos Amies les Machines, est en périphérie de Stenhamra. Elle a une forme étrange avec un deuxième étage plus grand. Les Enfants inspectent la maison et Erland se faufile jusqu’à la porte de derrière. Les enfants sonnent. Une voix répétitive de femme annone des phrases toutes faites : « Je suis occupée, repassez plus tard », « Je suis aux toilettes », « je ne veux pas du journal merci », etc…

Image

Les Enfants décident de couper l’électricité à la maison. Nils trouve l’armoire électrique à l’extérieur de la maison et coupe le jus. Börje force la porte de derrière, il entre avec Erland et Freja. Dans l’entrée, ils tombent sur un gros magnétophone qui diffuse les messages pré-enregistrés. Börje remarque qu’il a une tête entre les deux baffles. Le magnétophone commence à se transformer en dupeur. Börje lui explose la tête avec sa crosse de hockey.

A l’extérieur, Nils, Sven et Angie remarque que 3 dupeurs sortent de la maison par une fenêtre du deuxième étage. Ils se dirigent vers l’armoire électrique et commence à réparer. Les enfants les enferment dans l’armoire qu’ils barricadent avec ce qu’ils trouvent ; cordes, panneaux de signalisation, etc…

Erland commence à monter les étages. Aux deuxième, avec un miroir, il voit une femme qui s’échine sur un ordinateur et des plans. La pièce est un vrai capharnaüm, des paquets de chips, boîtes de conserve et bouteilles de soda, tous vides, jonchent le sol. Les enfants essayent de dialoguer avec Ulla mais elle affirme qu’elle n’a pas le temps, elle travaille pour améliorer les communications entre robots et pour contrôler les humains. Les trois dupeurs se présentent devant la fenêtre et la font exploser en tirant dessus. Les Enfants fuient sauf Arlind et Nils à la traîne qui se réfugie sous la table. Il en profite pour démonter le disque dur. Les autres s’échappent les dupeurs à leur trousse. Un dupeur resté en haut découvre Erland et Nils et les attaquent. Ils fuient mais Nils est attrapé. Le dupeur monte le plus haut possible dans la cage d’escalier dans l’intention de lâcher Nils. Börje revient et lance sa crosse sur le dupeur. Il le détruit mais Nils tombe. Erland parvient à le rattraper. Pendant tout ce temps, Ulla n’a pas bougé.

Sven puni

Sven passe par chez Börje et Nils. Ces derniers demandent à leur père d’examiner le fils de la pasteure blessée par les robots. Il lui donne un doliprane. Sven rentre chez lui.

La maman de Sven est furieuse contre son fils. Il a raté l’office et le repas dominical. Il est puni et doit gagner sa chambre sans manger. Sven se faufile jusqu’à la chambre de ses parents pour appeler le Centre d’éducation fermé. Il se fait passer pour son père et obtient de parler à Niklas. Les deux frères passent un bon et agréable moment au téléphone.

Freja menacée et visite de Britt


Freja en rentrant chez elle croise la Saab noire avec la femme rousse au volant. La voiture roule lentement et l’homme la dévisage en passant. Quand elle passe la porte de sa maison, elle se retrouve avec le canon d’un fusil de chasse sur le visage. C’est sa mère qui s’excuse. Son père regarde le hockey. Il râle et lui chuchote que c’est bientôt l’asile pour sa mère.

Freja est punie pour son retard et est interdite de sortie. Dans la nuit, elle observe l’extérieur depuis sa fenêtre afin de surveiller un éventuel retour de la Saab noire. Elle voit une fille dans son jardin alors que son convoyeur s’allume seul. Elle le maintient et le met hors d’usage et hèle la fille. Il y a aussi un convoyeur, un grand Ekvius Optimus. C’est Britt, elle explique qu’elle a suivi son robot. Elle le récupère et rentre chez elle.

Helen malade

Le papa de Börje et de Nils décolle de son hockey pour aller chercher des saucisses. Il explique que la maman est malade et se repose. Nils conçoit un virus en utilisant le disque dur qu’il a emprunté chez Ulla. Börje va voir sa mère. Elle est allongée toute habillée dans son lit avec les yeux grands ouverts. Elle est sans réaction et a de la fièvre. Börje remarque qu’elle a une puce implantée dans le cou. Il prévient son frère et son père. Ce dernier dit que c’est rien et que ça va passer. Nils étudie la puce et estime que la retirer serait très dangereux. Il parvient à la désactiver temporairement. Magnus le papa promet de l’emmener à l’hôpital le lendemain.

Börje et Nils allument le Megaton Prime et teste le virus. Il fonctionne. Ils démontent le robot pour qu’il soit inutilisable et décident de l’emporter le lendemain pour diffuser le virus.

Image

Angie et son papa

Angie rentre. Sa maman regarde la télé. Son papa s’occupe d’elle.

Erland a de la visite

Erland rentre dans la maison vide de sa tante. La sonnette retentit. Une femme rousse et un homme demandent à voir sa « maman ». Il dit que sa tante est sortie. Ils l’interrogent sur d’éventuels événements bizarres. Ils enquêtent pour Riksenergi sur une surtension. Après leur départ, Erland s’installe sur la terrasse avec une couverture. Sa tante rentre dans la nuit et met une couverture de plus sur Erland, à son déplaisir.

L’usine

En ce lundi matin d’avril 88, les Enfants se retrouvent à la Bulle puis roulent vers la zone industrielle de Farentumvägen. L’usine occupe un vaste terrain ceint de barbelés. Des camions rouillés des années 60, des herbes hautes et des bâtiments abandonnés côtoie une usine rénovée et un va-et-vient d’employés.

L’entrée dispose d’une barrière et d’une guérite avec un gardien. Sven essaye de passer prétendant venir livrer des disquettes à Helena Voss et ce, en mains propres. Le gardien qui a les yeux rouges lui dit qu’Helena est absente. Il appelle et une dame à la démarche mécanique arrive. Sven insiste pour remettre à Helena mais la dame lui répète qu’elle et absente. Sven affirme qu’il lui faut une signature. Il tend l’enveloppe, la dame signe sur l’enveloppe et s’en va. Elle a une puce dans le cou.

Nils trouve plusieurs passages permettant de se faufiler à travers les barbelés mais remarque de nombreux dupeurs cachés dans les herbes hautes.

Sven, Freja et Angie partent dans la quincaillerie la plus proche pour se faire prêter une grosse pince. Sven connaît le gérant Zlatan qui lui doit quelque chose. Zlatan l’envoie chier prétextant que Sven lui doit de l’argent. Angie sort son carnet, elle sait que Zlatan est sortie avec une adolescente. Elle le menace de tout révéler et obtient la pince.

De retour à l’usine, ils essayent de propager le virus depuis la tête du Megaton Prime de Börje mais doivent s’approcher à un mètre des herbes hautes pour cela et donc entrer dans le périmètre de l’usine derrière les barbelés. Les Dupeurs commencent à se déployer pour attaquer mais le virus fonctionne et ils sont bientôt incapables de mouvements coordonnés. Les Enfants les détruisent et récupèrent chacun une tête.

Conflit

Ils se faufilent dans les bureaux sans être vus des adultes. Ils prennent les escaliers qui se dirigent vers la cave. Un gros ordinateur IBM, des bases de données et deux gros robots qui portent les lettres A et B. Nils s’installe et met sa première disquette. Un visage fâché apparaît sur l’écran de l’ordinateur. Des dizaines d’humains pucés et des dizaines de convoyeurs arrivent pour maîtriser les enfants. Börje frappe avec sa crosse de Hockey. Angie encourage tout le monde. Freja met son blouson clouté sur son bras et frappe les convoyeurs. Erland se bat avec son couteau. Sven et tente de diffuser le virus avec sa tête. Soudain l’ordinateur a des hoquets, les convoyeurs tombent par terre et les humains s’endorment.

Le nettoyage

Les Enfants décapitent tous les dupeurs qu’ils trouvent. Les adultes dorment toujours. La barrière de l’usine vole en éclat et la Saab noire arrive. La femme rousse et le monsieur en costume noir descendent. Ils disent aux enfants de rentrer chez eux. Ils rassemblent les dormeurs à l’entrée de l’usine et sortent des explosifs du coffre. Les enfants finissent par partir non sans que Sven ait réussi à voler une carte de visite de la rousse. Elle se nomme Birgitta Arnedotter du Département de la Défense. Ils voient une grosse explosion détruire l’usine.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
Cultiste
Localisation : Blagnac
Messages : 846
Inscription : 01 mai 2010, 13:35

Re: Résumé de la campagne

15 nov. 2021, 13:16

Super, merci :D
Avatar de l’utilisateur
charlybob
Victime Sacrificielle
Localisation : Blagnac
Messages : 12
Inscription : 01 oct. 2018, 14:47

Re: Résumé de la campagne

22 nov. 2021, 22:34

Super résumé ! Merci :D
Avatar de l’utilisateur
Titus Magnus
Polisseur d'autel
Messages : 90
Inscription : 18 sept. 2018, 12:01

Re: Résumé de la campagne

06 déc. 2021, 11:47

Super résumé, rien à redire ni ajouter.
Merci beaucoup
Moi, les dingues, je les soigne. Je vais lui montrer qui c’est Titus. Aux 4 coins de Blagnac qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile.
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

12 déc. 2021, 13:41

Résumé de notre partie du 10 décembre

Ce mystère commence en décembre 1988. C’est la veille des vacances de Noël.

De Pâques à Noël

Sven
Il gagne toujours de l’argent en vendant des cassettes et il a trouvé un moyen de faire graver des CDs. Mais Olof se fait chopper avec des CDs piratés et il dénonce Sven qui est convoqué par le Lieutenant Judasko. Sa mère devient persuadée que Sven va suivre le chemin de son frère aîné. La relation difficile avec sa mère se détériore encore.

Börje et Nils
Chez Nils et Börje, l’incident des robots semble totalement oublié des parents. En revanche, Nils reste complètement obsédé par le programme qu’il a trouvé et passe son temps sur son ordinateur.
Les parents ont inscrit Börje dans une école spécialisée mais le jeune hockeyeur ne se laisse pas faire et fugue une demi-journée. Les parents prennent peur et changent d’avis. Nils s’engage à l’aider. Les parents ne se rendent pas compte qu’il ne tient pas parole, ils sont trop occupés à se disputer.

Freja
La situation a peu évolué chez Freja. Sa mère est toujours à la maison. Des gens des services sociaux ont interrogé Freja. Elle a répondu que sa mère était tout à fait normale. Elle fait payer à son père la punition de Pâques. Sa maman est toujours persuadée après une accalmie en été que des gens la surveillent. Lisa a changé d’attitude, elle est fière de sa sœur qui a tenu tête au père. Elle veut la faire adhérer au club des amis de la Nature. Freja refuse. Par ailleurs, Freja a croisé une Saab noire aux vitres fumées en centre-ville.

Angie
Le grand drame de cet été pour Angie est que Britt a eu un cheval pour son anniversaire. Toutes les filles ne parlent que de ça et vont à Munsö à voir le cheval de la petite peste. Elle a tanné, tanné et retanné ses parents pour avoir un cheval. Comme ils n’en n’ont pas les moyens, ils l’ont inscrites depuis Septembre à un club d’équitation. Angie s’applique mais en fait, elle n’aime pas ça !

Les rumeurs à l’école

Les enfants débutent leur dernière journée de cours avant les vacances. Le soleil se couche à 14h et il fait étonnamment doux pour la saison. Il pleut. Nils a en première heure Mikael Haronen, un prof de math qui garde presque tout le temps son casque de vélo. Les élèves l’appellent « Coucou » ou « Toktok ». Olof fait des grimaces derrière son dos et lui balance des trucs sans qu’il ne réagisse. Sven et Freja ont couture en dernière heure avec la sorcière : Märta Höök, la prof rousse avec d’immenses ongles peints en noir.

Diverses rumeurs fusent à l’école. Elles semblent avoir toute pour origine Munsö.

Sven surprend une conversation entre métalleux. Des satanistes se réuniraient pour invoquer les anciens dieux vikings à la cabane de chasse et y feraient des sacrifices d’animaux. Un grand invite Freja le soir même pour vérifier, à condition qu’elle ne mette pas du Metallica, qui tout le monde le sait est du Métal de petites filles.

Angie apprend que Britt est en pleurs. Elle se réjouit intérieurement mais va voir ce qui se passe avec un air compatissant. Saga le cheval de Britt a été volé dans son écurie. Ses copines réclament la peine de mort pour les voleurs de chevaux.
Dans la classe de Freja, les enfants de Munsö s’amusent d’un fait divers local. Les poules d’une ferme ont été volées. Le jeu est de s’imaginer ce que les voleurs vont en faire.

Rasmus de la classe de Nils affrime avoir vu Shelob à proximité de la cabane de chasse au nord de Munsö. Quand on se moque de lui, il se fâche et maintient ses dires.

La cabane de chasse

Après s’être réuni à la bulle, les enfants prennent le bateau bus pour Munsö et pédalent dans la pluie et l’obscurité jusqu’au nord de l’île où se trouve la cabane de chasse que connaît Sven.

En entrant dans les bois, ils croisent un chasseur. Celui-ci semble désespéré, il cherche son chien Pedro depuis le matin. Il semble s’être volatilisé. Ils promettent de le ramener s’ils le trouvent.

La cabane est proche du rivage et bien entretenue. Les enfants n’y trouvent rien de particulier en-dehors des bières danoises laissées par le chasseur. Dans les bois en revanche, Freja et Nils trouvent des douilles d’une carabine à air comprimé. Ils aperçoivent à proximité des traces de pneu de vélo.

Le hangar à bateaux

Dans la forêt environnante, Angie repère d’étranges empreintes assez imposantes. Freja les identifie comme celles d’un robot quadrupède. Ils les suivent, elles parviennent à une impressionnante clôture barbelée qui délimite un terrain du FOA (Département de la Défense). A un endroit la clôture ne suit pas les dénivelés du terrain et il est possible de passer en-dessous. Les enfants après quelques hésitations pénètrent dans le terrain militaire. La forêt y est beaucoup plus touffue et encombrée de ronces, mais les traces du robot d’autant plus facile à suivre. Elles débouchent sur une zone côtière dégagée et semblent se diriger vers un hangar à bateaux.

Il s’agit d’un abri en planches peintes couvert d’un toit goudronné. Il comprend le hangar en lui-même, un atelier et un ponton. Une grosse barque équipée d’un moteur se trouve dans le hangar. Angie y trouve une cage étrange avec deux chats à l’intérieur. Des équipements de pêches sont présents en nombre mais n’ont pas l’air d’être utilisés.

Dans l’atelier, les enfants trouvent d’étranges outils et appareils qui semblent faits de matériaux de récupération, notamment provenant d’automobiles. Des plans et des calculs traînent sur un établi, Sven estime qu’il s’agit d’essais pour estimer un point géographique. Dans quel but ? Mystère !

Sur le ponton, les enfants aperçoivent dans l’eau un étrange cercle métallique à environ cinquante centimètres de profondeur dans le lac. Nils appuie violemment dessus avec un bâton, un flash bleu apparaît qui manque de peu de l’envoyer dans l’eau. Freja va chercher une besace à poissons et la jette au milieu du cercle métallique. Elle passe pile au milieu. Il ne se passe strictement rien.

Retour à Stenhamra

Les enfants retournent à la cabane de chasse. Les métalleux de l’école sont là. Ils boivent de l’alcool et fanfaronnent. Des bruits viennent de la forêt. Les jeunes disent qu’il est tard et qu’ils vont rater le dernier bateau-bus vers Stenhamra qui part à 21h. Les métalleux sont en mobylette alors que les enfants utilisent leur vélo. Freja se fait tracter un jeune homme qui la trouve cool. Les autres enfants pédalent comme des dératés, Nils et Sven arrivent les derniers exténués, pendant que les autres convainquent le chauffeur de les attendre.
Le chauffeur s’étonne de la cage que porte Angie. Angie lui explique qu’elle l’a trouvée. Le chauffeur reconnaît le chat d’une de ses voisines. Angie lui donne et le chauffeur conseille d’aller voir le Lieutenant Judasko.

Le père de Freja l’attend sur le lit, furieux, la traitant de traînée. Mais Freja fait l’enfant et son père la prend dans ses bras. Il lui apprend que sa sœur et sa mère ont également disparu. Sven est également mal reçu par sa mère qui lui fait la morale. Elle lui apprend qu’il est inscrit à un cours de cuisine pour apprendre à faire des brioches au gingembre à l’école le lendemain matin. Angie oblige son père à lui faire des crêpes alors qu’il allait mettre le biscuit au four. Quand Nils rentre, Börje dort déjà, épuisé par l’entraînement de hockey

Le poste de police et le crash

Les téléphones sonnent dans chaque famille. Ils sont convoqués au commissariat. En effet, les vols d’animaux domestiques se multiplient et les policiers les interrogent sur la découverte de la cage dont leur a parlé le chauffeur de bus.

On demande aux enfants d’attendre dehors pour que les policiers parlent aux parents. Sven a laissé exprès son manteau pour revenir fouiner dans le poste de police. Mais dehors, un événement étrange se produit. La pluie cesse brusquement, la température baisse, le vent se lève, il tombe bientôt de la neige mêlée à du sable. Un éclair énorme zèbre le ciel. Un énorme vaisseau à magnétrine apparaît dans le ciel, il semble en difficulté et perdre de l’altitude. Il touche le lac et le phénomène s’arrête brusquement. La pluie reprend.

Image

Les adultes appellent les enfants pour rentrer. Angie discute avec le lieutenant Judasko et lui suggère d’appeler un journaliste pour la cage. Une journaliste habite à quelques rues de là et le lieutenant lui passe un coup de fil. Angie sera de nouveau dans le journal le lendemain.

Le cours de cuisine

Freja retrouve à la maison sa mère et sa sœur qui était partie faire une cause en ville.

Sven traîne les pieds pour retourner à la Grundskola afin d’y suivre le cours de cuisine auquel l’a inscrit sa mère. Finalement, cela se passe bien, c’est « food fight » ! Vers 11h30, il rejoint les autres à la Bulle.

Les enfants inspectent ensuite le rivage à côté du poste de police pour chercher des débris du vaisseau magnétrine. Ils en trouvent en abondance et notamment une énorme plaque avec un numéro d’immatriculation USVD36K8.

Retour à la cabane de chasse

Les enfants retournent à Munsö et commencent par la cabane de chasse. Ils y trouvent une cage vide qui n’était pas là la veille ainsi que de la terre fraîchement retournée. Ils y découvrent des cadavres de poules bizarrement mutilés. Ils remontent l’empreinte de vélo de trouvée la veille jusqu’à la route qui traverse l’île. La trace semble se diriger vers le Nord.

Bjorn

Tout au nord de Munsö, se trouve un port pour vaisseaux à magnétrine. Sven y connaît Bjorn, un jeune employé, fan de musique hip-hop (un style musical sans avenir) et donc un bon client du fils de la pasteure. Il indique qu’aucun vaisseau à magnétrine n’a été signalé dans les parages depuis trois jours. Il va vérifier le numéro d’immatriculation sur l’ordinateur du port. Ce numéro est bien enregistré, il est réservé pour un vaisseau américain en cours de construction qui sera mis en circulation en août 1989.

La ferme

Les enfants passent en vélo devant la ferme où les poules auraient été volées. La ferme est entourée de clôtures électriques. Ils voient une dame dans la cour de la ferme qui comprend de nombreux bâtiments. Elle explique que toutes ses poules ont été volées ainsi qu’un cheval qu’elle avait en gardiennage et son chien Zorro. Elle explique qu’elle disposait de système de sécurité qui ont été désactivé. Elle accepte que les enfants inspectent les lieux. A l’écurie, les enfants voient que le bâtiment est équipé de caméras qui ont été détruite avec une arme à air comprimé et d’une porte à reconnaissance vocale carrément piraté. Le poulailler possédait un détecteur de mouvements, ils ont été mis hors d’usage également avec une arme à air comprimé. Freja et Sven fouinent. La fan de Hard-rock trouve une serre où pousse une plante très odorante.

Image

Ils demandent aux deux fermières Johanna et Margit pourquoi la ferme est si bien protégée et qui pourrait leur en vouloir. Elles répondent que Johanna était ingénieur au Loop et qu’elle aime réaliser ce genre d’équipements. Ils ont d’abord pensé qu’il s’agissait de fermiers voisins, jaloux de leur prospérité ou opposés à leur mode de vie.

Retour au hangar

Les enfants essayent de rejoindre le hangar à bateaux depuis le port mais la clôture est mieux entretenue de ce côté, impossible de passer. Il la contourne par la cabane de chasse. Alors qu’ils sont encore dans la forêt, ils s’aperçoivent qu’un robot s’active au hangar.

Image

Baston

Les enfants observent bien cachés le robot qui prépare la barque. C’est un robot de sécurité suisse couvert de graffiti dont celui des joueurs de tennis. Il installe le moteur, des rames, met des cages à l’intérieur. Soudain, ils entendent un bruit venant de la clôture. Arrive le prof de math, Mikael « Coucou » Haronen qui tient un cheval par la bride.

Image

Il entend du bruit et arme sa carabine. La discussion s’engage, le robot Asimov rapplique. Le prof baisse son arme et leur demande de partir. Les enfants demandent des explications et restent dans ses pattes. Angie qui était bien cachée se faufile derrière le prof et s’empare du cheval. Elle parvient à le monter à cru et à fuir. Le robot la poursuit. Elle le distance mais parvient à la clôture, elle essaye de la sauter mais le cheval refuse l’obstacle et Angie se retrouve à terre. Elle est blessée.

Quand le robot revient avec le cheval, Sven fuit vers la forêt. Nils tente de l’empêtrer avec un filet de pêche. Il y parvient mais le robot lui administre une fléchette de tranquillisant. Il s’endort.

Freja administre un coup de rame au professeur qui tombe dans le lac. Elle s’empare du bateau après y avoir fait rouler Nils. Elle ne parvient pas à allumer le moteur et tente de s’éloigner à la rame. Une fléchette l’atteint et elle sombre dans l’inconscience.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
Cultiste
Localisation : Blagnac
Messages : 846
Inscription : 01 mai 2010, 13:35

Re: Résumé de la campagne

12 déc. 2021, 20:11

Super!
Gros suspense pour la suite :D
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

09 janv. 2022, 18:36

Résumé de notre Séance du 7 janvier

La mère de Nils récupère les enfants

Il est 21h, la mère de Nils commence à s’inquiéter. Elle interroge Börje avec une certaine agressivité. Celui-ci parle de la cabane de chasse de Munsö. La maman prend la voiture et avec Börje roule en faisant tout le détour par le sud jusqu’à Munsö. Arrivés sur place, ils fouillent les lieux et Börje conduit sa mère dans le terrain militaire dans lequel elle n’hésite pas à pénétrer. Ils arrivent au hangar à bateau et trouve Sven veillant sur Freja, Nils et Angie. La maman de Nils et de Börje a beaucoup de difficultés à réveiller son fils, Börje lui tend un seau d’eau du lac. Persuadée que les enfants ont bu de l’alcool ou pire, pris de la drogue, elle gifle Sven. Les 3 enfants à demi réveillés se traînent jusqu’à la voiture et dorment sur le trajet du retour.

Le retour

Depuis la voiture, Sven et Börje voient de nouveau d’étranges lumières au-dessus du lac entre Munsö et Faringsö. Ce dernier commence à geler et apparaît un vaisseau à magnétrine. Börje a des terribles mots de tête et Sven saigne du nez. Le vaisseau semble s’écraser dans le lac. Börje crie, sa mère pile. La scène a disparu, tout est redevenu normal sauf la glace apparue sur le lac. Sa maman l’enguirlande et le traite de tous les noms.

Elle ramène tout le monde chez soi et recommande à la mère de Sven de le traiter avec sévérité. Il est interdit de sortie pour tout le reste des vacances.

Journée du 23 décembre

Le papa d’Angie lui propose d’aller rechercher les vélos à Munsö avec son van. Il appelle les autres familles pour emmener les autres enfants. Les enfants sont bientôt conduits par « papounet » jusqu’à proximité de la cabane de chasse. Pendant que le papa écoute Abba à tue-tête sur son radio-cassette, les enfants s’enfoncent dans les bois et passent sur le terrain militaire jusqu’au hangar à bateau. Il récupère leurs vélos : pas de trace d’Asimov, ni de Toktok, ni du bateau. Les plans ont disparu. Sur le retour, les enfants demandent à Papounet de s’arrêter à l’endroit où Börje et Sven ont vu le vaisseau à magnétrine s’écraser dans le lac. Ils trouvent de nouveau des débris.

Nils fait des recherches avec sa mère sur le bout de métal trouvé. Il a la confirmation que c’est un modèle actuellement en construction aux Etats-Unis.

Les autres se retrouvent à la Bulle et écoutent de la musique. Au retour, ils croisent Olof et les tennismen. Les insultes fusent mais ils apprennent un détail intéressant : c’est à la casse de Munsö que ces bouffons ont taggué le robot.

Le premier bus du matin

Les amis prennent le premier bateau bus du matin vers Munsö. Ils sont seuls avec le pilote du bateau. C’est celui qui avait reconnu le chat de sa voisine. Il accepte de s’arrêter alors que les enfants voient des morceaux de glace et des débris sur le lac. Börje en récupère un avec une gaffe. Sur le morceau de métal, il y a une partie d’un numéro d’identification. Le même que celui trouvé l’avant-veille. Les enfants roulent dans le matin nocturne jusqu’à la casse.

La casse

Ils se cachent dans les fourrés à proximité de la casse. Elle est entourée d’un haut grillage surmonté de barbelés. Une partie de la casse donne sur le rivage. Comme il est difficile d’accès, il n’est pas grillagé. Ils ne trouvent pas de brèche. Pire ils remarquent la présence d’un berger allemand et d’Asimov. Börje attire l’attention du robot. Le chien aboie. Mikael sort de la carcasse d’un bus au milieu de la casse. Il râle et rappelle à Asimov de ne laisser entrer personne.

Image

Les enfants s’écartent de la casse et trouvent une belle barque sur le littoral. Ils l’empruntent et rament vers la casse. Ils y accèdent juste derrière la vieille maison. Asimov et le chien sont de l’autre côté. Ils s’y glissent sans éveiller leur attention. L’intérieur est désordonné et crasseux. Soudain, ils entendent toquer et une femme hurle : « laisse-moi sortir de là connard ou donne-moi au moins à manger ». La voix vient d’une trappe qui doit permettre l’accès à une cave. Les enfants se font connaître et Börje défonce le cadenas avec sa crosse de hockey. Une femme hagarde et amaigrie en sort. Ils reconnaissent Agneta, une vigile. Elle explique que Mikael Haronen l’a enfermée là il y a 10 jours quand elle a commencé à poser des questions sur les animaux. Elle appelle le chien qui est le sien. Elle insiste pour quitter Munsö avec la barque. Elle semble en effet effrayée par le prof de math. Ils parviennent jusque dans l’embarcation sans attirer l’attention d’Asimov. Au début Agneta rame mais elle est trop faible. Börje prend la suite et ils accostent au nord de Faringsö.

Avec la police

Agneta s’engouffre dans la première maison. Elle appelle la police. Le lieutenant Judasko arrive. Il interroge tout le monde et renvoie Agneta se reposer chez elle. Les enfants obtiennent d’accompagner les policiers jusqu’à la casse pour les guider.

Les policiers arrivent avec trois véhicules sur place pour appréhender le professeur. Asimov semble absent. Personne ne répond quand ils se font connaître. Ils forcent la porte d’entrée. Les enfants leur proposent de leur montrer la trappe dans la maison et les emmènent. Börje reste à l’arrière et leur fausse compagnie pour se rendre au bus.

Les sièges du bus sont éparpillés devant le véhicule. Des cadavres d’animaux bizarrement mutilés jonchent le sol. Un bruit léger, une sorte de grésillement saccadé provient du bus. Börje jette un œil à l’intérieur. Il y a des tas d’outils étranges et un établi. Sur ce dernier, un appareillage lance des petits éclairs bleus qui émettent le grésillement. Une poule se tient sur la table. Au premier grésillement, elle est morte, son corps broyé et son sang sur la table, au second grésillement, elle est debout, vivante avec l’air effrayé, puis elle est à nouveau décédée. Börje crie. Les policiers arrivent mais le mécanisme grille et ils n’observent pas le phénomène.

Les policiers demandent aux enfants de rentrer chez eux. Ils n’en font rien et se rendent de l’autre côté de l’île avec leurs vélos.

Sur le lac

Les enfants empruntent une barque sur le littoral et se rendent sur la zone de triangulation qui apparaissait sur la carte. Il fait déjà nuit depuis longtemps quand ils entendent le moteur d’un bateau. Il voit une lumière au loin. Cela semble bien être Toktok. Börje rame vers lui mais soudain une lumière blanche apparaît dans le ciel et le lac gèle d’un coup, broyant leur barque.

Image

Ils courent vers le professeur de math qui se tient debout devant la lumière blanche. Le vaisseau à magnétrine géant apparaît dans le ciel. Toktok se retourne vers eux et dit « Je vous reconnais maintenant les enfants… Prenez soin de l’avenir ! » et il plonge dans la lumière blanche. Elle disparaît tout d’un coup et le lac dégèle brusquement. Les enfants se retrouvent dans l’onde froide. Ils parviennent en plus ou moins bon état à rejoindre le rivage de Munsö. Comme ils sont à proximité de la ferme du couple lesbien, ils s’y rendent. Les fermières les réchauffent avec des couvertures et un bon chocolat. Elles appellent leurs parents qui viennent les retrouver ainsi que le Lieutenant Judasko.

Les suites

Il est temps de fêter Noël et leur aventure passe au second plan. Leur histoire et la disparition de Mikael Haronen font parler à la Grundskola durant tout le mois de janvier. Mais ensuite, des événements plus importants ont lieu, Madonna sort "Like a prayer", Freja fait sa première cassette avec Motordead, Le professeur de math disparu et leur baignade hivernal sont oubliés.

1989

6 mois passent.

Chez Freja, suite au conflit entre ses parents et la demande du père de faire interner la mère, c’est lui qui fait une courte garde-vue. La sœur de Freja change d’attitude et ne parle plus du Club des Amis de la Nature. Elle disparaît toujours la nuit. Freja est encore plus inquiète. Mais ce qui marque cette année est qu’elle a monté son groupe : Motor dead. Les métalleux les plus vieux la regardent différemment désormais. Le camp de vacances à Adelsö est une nouveauté pour elle.

Pour Börje, la messe est dite : il est inscrit à l’école spécialisée pour septembre. Seule possibilité pour lui, obtenir le Sport-études Hockey. Mais sa mère l’a inscrit à ce maudit camp de vacances sur Adelsö, il ne va pas pouvoir s'entraîner. Les parents font désormais chambre à part.

Nils de son côté s’entend de mieux en mieux avec sa mère avec qui il passe beaucoup de temps. Il change enfin de physique et forcit (un peu). Il a maintenant une moustache de 10 poils. Il compte sur le camp de vacances à Adelsö pour choper.

Pour Angie, ce qui change, c’est que Britt est brisée par la mort de son cheval et perd sa popularité. Angie devient la confidente de ses malheurs. Angie s’est entichée du nouveau prof de math qui remplace Toktok. C’est un beau jeune homme aux cheveux bruns et aux yeux gris appelé Niklas.
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

06 févr. 2022, 15:48

Résumé de notre partie du 04/02/22

Nous sommes en juillet 1989 et les enfants vont au camp de vacances municipal de Lindbygården sur l’île d’Adelsö.

Arrivée au Camp

Le papa d’Angie la dépose avant son départ à Marbella. Angie fait du chantage affectif pour qu’il vienne la chercher avant la fin et écourte son séjour à Marbella. Son père hésite.

Freja arrive par le bateau-bus. Du débarcadère jusqu’au camp, elle se retrouve avec Olof le tennisman dans la camionnette de la jeune fermière du coin, Johanna, qui officie comme cuisinière au camp.

Nils et Börje sont amenés en voiture par leur mère.

C’est Tina la grand-mère de Sven qui le dépose. Elle fait la maligne à l’accueil, disant qu’elle a officié au camp jusqu’en 1969. Maria Demirdag présidente de l’association des professeurs et parents d’élève, qui gère le camp, lui rappelle que c’est l’année où le camp a dû fermer à cause des « événements ».

Les enfants prennent possession de leur place dans le dortoir. Des anicroches ont lieu avec Olof. Ce dernier se vante qu’il sortira avec Angie avant la fin du séjour.

Ils découvrent les deux autres animateurs du camp en sus de Maria et Johanna, Tord le nouveau professeur de math si craquant et Kim une infirmière de 40 ans assez sportive. Le repas a lieu dans le réfectoire puis les enfants se retrouvent autour du feu de camp. Kim leur sert du chocolat chaud pendant qu’ils grillent des chamallows. On sort les guitares, des champs traditionnels de camp de vacances sont entonnés. Freja gratouille mais ne la ramène pas. Les enfants se sentent très fatigués et partent se coucher.

Image

Cauchemar et réveil difficile

Börje fait un cauchemar. Il est attaché sur un lit métallique comme d’autres enfants qu’il ne connaît pas autour de lui. Il se voit dans une glace, il est une petite fille chétive.

Le rêve s’arrête brusquement alors qu’il sent une douleur derrière le crâne. Il se réveille vaseux. Il est dans le dortoir des petits, les lits sont neufs, il est du côté des filles. Il est une fille. On l’appelle Anja.

Freja se réveille également. Des chaussures à crampons dégoûtantes et puantes ont été placées à côtés de son lit. Elle a de la boue sur ses jambes. Elle sent qu’elle a quelque chose de bizarre entre ses jambes. Elle est un garçon et on la hèle : « Et Anders, il va falloir assurer aujourd’hui, c’est le match ! ».

Angie se sent mal. Elle doit avoir la berlue, sa peau est très sombre. Elle entend « Et bamboula, on a du mal à se réveiller ? ». Son esprit est dans la peau de Sanjay, un jeune garçon chétif d’origine indienne. Le canapé à l’entrée du dortoir est neuf. Elle suppute qu’on est en 1969.
Sven a également la surprise de se réveiller dans un pyjama à fleurs. Il est dans le corps d’une fille, Kerstin.

Nils est dans le dortoir des grands du côté des filles. Il a un poids sur sa poitrine, des seins magnifiques. Il ne peut s’empêcher de les toucher. Une autre fille lui demande s’il l’a fait avec Björn la veille. Il est Sara.

Anja (Börje) vole des vêtements de garçons et va aux douches pour se changer. L’infirmière du camp vient la voir pour savoir ce qu’il se passe. Elle ressemble à Kim mais beaucoup plus jeune. Elle prend des notes dans un carnet et propose à Anja (Börje) de lui trouver des vêtements de garçon, tous les ans des enfants en oublient au camp.

Image

Au réfectoire, Sanjay (Angie) appelle les autres doucement par leur nom de 1989 et réussit à rassembler le groupe. Les animateurs sont Wilhelm, un homme de 60 ans en shorts et T-Shirt de sport, Toktok jeune, Tina la grand-mère de Sven et Kim jeune. Un garçon blond et musclé s’approche de Sara (Nils) et lui roule une énorme pelle. Sara (Nils) est dégoûtée et décontenancée. Il lui demande pourquoi elle parle avec des mioches. Il s’appelle Björn. A ses remarques, les enfants comprennent que Kerstin et Anja sortent ensemble. Dans la salle, un enfant se prend des taloches de tous les grands, c’est le père de Nils et Börje.

Le football et la course d’orientation

Les enfants du camp se retrouvent au terrain de football. Wilhelm demande de former des équipes. Sanjay (Angie) et Anders (Freja) se mettent dans la même équipe. Anja (Börje) demande à jouer. Wilhelm lui explique que le foot, ce n’est pas pour les filles, qu’elles vont faire une course d’orientation. Wilhelm cède et Anja (Börje) rejoint l’équipe qui fait face à celle de Björn. Le match est serré mais Björn finit par être humilié en étant martyrisé par la fluette Anja (Börje). Wilhelm semble déçu que Anders (Freja) n’ait pas plus brillé. Anders (Freja), Sanjay (Angie) et Anja (Börje) demandent à aller à l’infirmerie. Wilhelm les y envoie.

Les filles étaient parties à la mi-temps pour leur course d’orientation animée par Mikael Haronen. Kerstin (Sven) et Sara (Nils) s’éclipsent rapidement pour se rendre à l’infirmerie. Elles se font topées par deux autres filles qui les menacent de les dénoncer. Kerstin leur propose de leur ramener des clopes. Elles acceptent. Sara (Nils) fait le guet pendant que Kerstin (Sven) fouille l’infirmerie. Elle trouve un trousseau de clé.

Sara (Nils) va ensuite chercher dans le dortoir si elle possède des clopes. Comme elle n’en trouve pas dans ses propres affaires, elle fouille les affaires des autres. Tina débarque dans le dortoir et la prend en flagrant délit. Elle éructe contre ce suppôt de Satan, Sara (Nils) sera punie et fera des corvées de patates comme esclaves des esclaves (les élèves punis).

Kerstin (Sven) tente de rejoindre le point final de la course d’orientation dans les temps, une plage au bord du le lac. Elle arrive tout juste en retard et Mikael ne remarque rien. Ce dernier retourne au camp pendant que les filles se déshabillent pour se baigner nues. Kerstin (Sven) ne perd rien du spectacle.

Pendant ce temps, Kim arrive à l’infirmerie et les enfants présents lui demandent de les soigner. Anja (Börje) demande un câlin mais l’infirmière s’y refuse. Pendant ce temps, Sanjay (Angie) lui subtilise son carnet. Il ne contient des notes que sur eux 5 et uniquement depuis le matin. Kim est certainement au courant de tout ! Kim s’aperçoit que son carnet manque et le cherche frénétiquement. Elle interroge Sanjay (Angie) et Anders (Freja), leur sourire enfantin la persuade qu’ils n’ont rien à voir avec sa disparition.

Alors que les autres enfants arrivent à la tente pour le déjeuner, l’infirmière du camp les laisse et se dirige vers la forêt. Anja (Börje) la suit discrètement, elle se rend dans un petit bunker en béton. Anja (Börje) n’arrive pas à voir ce qu’elle trafique mais elle revient avec des brocs de limonades.

Pour l’après-midi, certains enfants sont à la corvée d’épluchage et de nettoyage, les autres apprennent à faire du feu. Une fille Maria semble s’intéresser à Anders (Freja). Elle lui dit qu’il est prévu, après le couvre-feu, d’aller se balader dans la forêt pour chercher l’homme des bois, un pervers qui rôde autour du camp, et lui propose de les rejoindre. Ils comprennent au travers des discussions qu’Anders est le petit-fils de Wilhelm.

Nuit blanche

Après le couvre-feu et après avoir laissé passer la dernière ronde des adultes, le groupe d’enfants sort des dortoirs. Il est 21h30, il fait encore jour. Ils se déplacent dans la forêt à 5 mètres de distance pour traquer l’homme des bois. Quand ils arrivent au lac, il fait nuit, Kerstin (Sven) suggère un bain de minuit. Les enfants aperçoivent une ombre dans les bois qui dépose un sachet à proximité des enfants. C’est un paquet de friandises. Il fait signe aux enfants de le suivre. Les enfants décident de partager avec leur camarade et de ne pas suivre l’homme des bois. Leur emballage a une date de péremption en 2009.

Les enfants décident de partir fouiller le bunker. Leur trousseau permet bien d’ouvrir sa porte. C’est un cellier où ils trouvent différentes provisions. Il contient de drôles de petits paquets cartonnés contenant un sachet en papier avec une poudre blanche. Ils en empruntent 5.
A la sortie, dans la nuit noire et sans espoir, un homme se glisse derrière Anders (Freja) et lui colle un mouchoir empli de chloroforme. Kerstin (Sven) et Sanjay (Angie) voient la scène et alertent les autres. Ils parviennent à immobiliser l’homme des bois. Ils reconnaissent Mikael Haronnen (Toktok) mais vieux. Il semble complètement déboussolé. Il les amène à sa cabane et leur explique qu’il a besoin d’un casque que possède l’infirmière pour retrouver ses esprits et les renvoyer dans le futur.

Image

Les enfants décident de chercher ce casque tout de suite. Ils s’introduisent dans le bâtiment principal du camp où les adultes ont leurs chambres. Anja (Börje) s’introduit dans la chambre de Kim. Elle est vide et le lit semble n’avoir jamais été utilisé. Il ne trouve pas le casque et fait les signes de lumière convenus pour appeler les autres. Malheureusement, en entrant dans le bâtiment, ils ne sont pas suffisamment discrets et réveillent Tina.

Sanjay (Angie) et Sara (Nils) parviennent à fuir et les autres se réfugient dans une pièce au hasard. C’est la chambre de Wilhelm. Anders (Freja) et Kerstin (Sven) lui expliquent qu’ils sont venus prévenir les adultes que des enfants étaient sortis pour faire un bain de minuit. Wilhelm s’énerve et taloche Anders (Freja). Il n’aime pas les collabos.

Les adultes vont néanmoins chercher le groupe qui se baigne en pleine nuit. Sanjay (Angie) et Sara (Nils) profitent de l’absence des adultes pour fouiller la chambre de Kim. Le casque est trouvé, ils le ramènent à l’homme des bois. Celui-ci le porte. Il semble alors moins confus. Il explique que Kim est une scientifique qui fait des expériences sur le voyage dans le temps. Elle communique avec elle-même dans le futur. Il faut que le casque rejoigne le sac de Mikael pour qu’il le trouve plus tard. Il s’en occupera lui-même et donne rendez-vous aux enfants le lendemain à 21h au bunker pour les renvoyer dans le futur. A cette heure-là, Kim sera occupée au repas du soir.

Le groupe qui se baignait et les enfants sont punis devant tout le monde par un coup de règle sur les doigts.

Imprévus

En ce deuxième jour en 1969, les enfants passent la matinée à la corvée d’épluchage des légumes. Ils attendent impatiemment le rendez-vous du soir pour retrouver leur époque et leur corps. Lors du repas du midi, l’infirmière Kim et Mikael sont absents. Tina et Wilhelm semblent dubitatifs et décident de partir à leur recherche demandant aux enfants de rester tranquilles. Ça tourne à la food fight et les enfants sont souvent visés par leurs camarades.

Anja (Börje) sort discrètement du réfectoire et suit les deux adultes. Ils se rendent au cellier. Ils y trouvent la porte ouverte, le sac déchiré de Mikael et des traces de sang. Ils semblent désemparés. Anders (Freja) va vérifier la chambre de Mikael. Elle est sens dessus dessous.
Après le repas, Wilhelm annonce temps libre pour tous. Les enfants se précipitent chez l’Homme des Bois pour savoir si le rendez-vous à 21h est maintenu. Dans la cabane, ils constatent des traces de lutte. Ils trouvent une boucle d’oreille de Kim et des traces dans la végétation. Elles les mènent à l’entrée d’un bunker caché dans la végétation à proximité du lac.

Retour en 1989

Un escalier en béton descend vers une porte blindée. Une des clés du trousseau permet de l’ouvrir et les enfants font un plan. Kerstin (Sven) donne les ordres et coordonnent. Anders (Freja) et Sanjay (Angie) se faufilent discrètement, ils libéreront les toktok jeune et toktok vieux. Sara (Nils) s’occupera d’actionner la machine pendant Anja (Börje) neutralisera l’infirmière. Dans la pièce, les Mikael jeune et vieux sont sanglés sur des lits roulants en métal. Anders (Freja) et Sanjay (Angie) parviennent à les détacher. Mikael jeune aide Anja (Börje) à neutraliser Kim qui lui tire dessus (son cœur est brisé). Sara (Nils) actionne la machine avec l’aide de Mikael jeune.

Image

Les enfants sont plaqués au sol, il leur semble que leur esprit est arraché de leur nouveau corps. Ils entendent des détonations, ils sentent des odeurs d’ozone, ils voient des flashs lumineux. Ils se retrouvent sanglés sur des lits métalliques, la machine ronronne derrière eux. La porte est ouverte : en haut de l’escalier, il y a des voix. Des voix masculines disent que qu’il faut arrêter ces expériences, que c’est terminé. La voix de Kim proteste : « j’y suis presque ». Des militaires descendent dans le bunker et emmènent les enfants en tentant de les rassurer. Ils ont inhalé des fuites de produits chimiques, ils ont perdu connaissance mais on va s’occuper d’eux. Dans le parking en gravillons du camp, des ambulances les attendent. Leurs parents les retrouveront dans les jours suivants dans un hôpital militaire de Stockholm.
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

07 mars 2022, 00:02

Résumé de la séance du 4 mars 2022

Vie quotidienne

Nous sommes trois jours avant la rentrée. Börje doit passer les sélections finales pour le sport-étude le lendemain. Elles prennent la forme d’un tournoi sur une journée à la patinoire de Munsö qui se trouve au sein de l’établissement de sport-étude financé par Riksenergi. Les enfants ont prévu de venir encourager Börje et la maman de Niels et Börje doit les y emmener.

Erland est chez sa tante qui lui marque des signes d’intérêt et d’affection qu’il rejette. Surtout qu’il a appris que sa mère doit sortir de prison ! Il fait le mur et rejoint les Jöransson.

Chez ses derniers, le père est surexcité par les sélections de son fils. Il lui donne plein de bons conseils. Ce dernier a fini par prendre les pilules proposées par le médecin du club. Il appelle son entraîneur pour quelques conseils et va se coucher tôt pour être en forme. Niels joue en réseau avec sa mère.

Börje allait s’endormir quand Erland toque à sa fenêtre. Ils discutent un peu et s’endorment.

Sven lit des comics quand sa mère récite le bénédicité. Niklas, de retour à la maison, fait des signes sataniques en-dessous de la table. Après le repas, ils font le mur. Son frère l’emmène à une soirée dans un grenier. Les ados fument de l’herbe qui fait rire.

Chez Freja, l’ambiance est inhabituelle. La maman n’a pas parlé des hommes en noir depuis 2 jours et les parents font chambre commune. Freja est même obligée de monter le son de la télévision car le lit grince. Sara, sa sœur, se couche tôt ; elle démarre un job de distributrice de journaux sur Munsö le lendemain.

Coupure de courant

Vers minuit, l’électricité s’arrête. Sven et son frère allument des bougies et quittent le grenier. Ils rentrent chez eux malgré le vent qui forcit. Ils remarquent que les lumières des tours de refroidissement se sont éteintes, à part une lumière rouge intermittente. Ils n’ont jamais vu ça.

Freja remarque une voiture noire à l’extérieur de chez elle. Au volant, une femme rousse fume une cigarette. La voiture quitte les lieux et se dirige vers le sud.

Niels et sa mère sont interrompus dans leur jeu par le son de l’onduleur qui s’est mis en marche. Le téléphone sonne réveillant une nouvelle fois Börje. La maman répond, on la convoque au Loop. Elle quitte la maison pour rejoindre son travail avec la Volvo familiale.
La maman de Sven reçoit également un appel le matin, l’église de Munsö où elle devait se rendre a souffert de la tempête. On lui conseille de ne pas venir pour raison de sécurité.

Les sélections de Hockey

Le courant n’est pas revenu mais le téléphone fonctionne. Les lumières des tours de refroidissement sont toujours éteintes excepté la lumière rouge clignotante. La maman de Niels et de Börje n’est pas rentrée à la maison. Leur père est furieux : comment privilégier le travail au hockey. Il décide d’annuler ses consultations et d’emmener les enfants aux sélections du Sport – étude. Le temps est exécrable, il pleut fréquemment et un vent violent balaye les îles du lac Mälar.

Mais quand ils arrivent à l’établissement qui se trouve non loin des tours de refroidissement, ils remarquent des camions militaires et des berlines noires garés. Les militaires sont devant le sport-étude, on empêche les parents et les enfants d’entrer. Des militaires et civils sont en train d’installer de hautes barrières grillagées autour de l’établissement. La directrice explique que la tempête a créé une fuite dans la cantine de l’établissement et que des produits chimiques se sont déversés dans l’établissement. L’armée aide pour nettoyer les lieux et les sélections sont repoussées.

La cantine du sport-étude

Les enfants, encouragés par le père de Börje qui soupçonne une manœuvre pour empêcher son fils d’accéder dans le futur à l’équipe de Suède, furètent. Sven voit que Birgitta, la rousse du Ministère de la Défense, est là. Ils trouvent un endroit où la clôture n’est pas entièrement installée où ils peuvent accéder au bâtiment. Ils remarquent également un tourbillon au-dessus de la cantine. Les vitres de cette dernière sont entièrement barricadées de panneaux en carton empêchant de voir ce qui s’y trame. Un soldat garde l’entrée de la cantine.

Börje et Sven s’introduisent dans le bureau du directeur. Ils trouvent les dossiers des candidats. Sven tente de falsifier les notes et appréciations de Börje mais c’est trop visible. Börje décide d’emporter son dossier ainsi que celui de son rival, Goran.

Freja trouve un trou dans le carton et regarde à l’intérieur de la cantine. Une boule laiteuse flotte dans la pièce plongée dans le noir. Un ordinateur relié à des sondes a été installé dans la pièce. Des appareils photos prennent des clichés toutes les 30 secondes.
Soudain, ils entendent du bruit. C’est Birgitta accompagnée d’un militaire qui arrive à la porte de la cantine. Elle entre dans la boule avec l’homme. Ils en ressortent trempés 5 minutes plus tard, et regardent l’ordinateur, elle affirme que le phénomène se reproduira 20 minutes plus tard.

Image

Erland met un coup sur un carton le désolidarisant de la vitre. Il parvient à se glisser dans la cantine. Seule Freja n’y arrivera pas et sera réduite à faire le guet. Les enfants observent, Niels pianotent sur l’ordinateur où s’affichent deux courbes. Sven change l'angle des appareils photos et vole une pellicule. La boule laiteuse devient régulièrement plus transparente, on y voit la côte d’Adelsö. Les enfants finissent par pénétrer dans la boule, plusieurs d’entre eux sont projetés violemment sur une plage de gravier, d’autres finissent dans l’eau.

Dans le lac, ils aperçoivent une étrange bouée comme celle qu’ils ont vu à côté du hangar à bateau de Munsö. Elle est composée de pièces automobiles des années 50. Les tours de refroidissement ne sont pas dans le paysage. Le camp de vacances est en construction. L’horizon semble obstrué par un voile sombre qui se rapproche des enfants. Ces derniers fouillent les environs et reviennent à la plage. Niels retourne à l’eau. Quand le voile touche les enfants, ils sont projetés violemment dans la cantine. Birgitta et des militaires sont là et tentent d’immobiliser les enfants. Niels est resté dans la bulle. Erland parvient à s’échapper. Freja était restée à l’extérieur de la cantine et rejoint Erland.

En prison !

Börje, Angie et Sven sont emmenés vers un fourgon militaire. Le père de Börje essaye d’intervenir, il est embarqué également. Ils sont emmenés dans un bâtiment militaire proche des tours de refroidissement et de la patinoire. Ils sont mis dans une cellule où ils retrouvent Sara, la sœur de Freja.

Sven demande à voir Birgitta qui le reçoit dans une salle d’interrogatoire. Il se fait connaître comme un des enfants de l’usine de robots « Nos amies les machines ». Elle lui dit qu’elle n’est pas responsable de leur détention et lui indique que vers midi, il y aura beaucoup de militaires. Elle avoue sa totale incompréhension de ces phénomènes qui ressemblent à une distorsion de l’espace-temps.

Le retour de Niels

Erland et Freja voient les militaires quitter les lieux, emportant leurs amis et le père de Niels et de Börje mais Niels est toujours absent. Ils décident de s’introduire de nouveau dans l’école et la cantine. Ils prennent le même chemin et se retrouve de nouveau dans la boule laiteuse.

Niels décide de toucher l’étrange bouée, en la manipulant, il a l’impression de contrôler le phénomène de bulle fluctuante et parvient même à se renvoyer lui-même en 1989. Il se retrouve devant Erland et Freja qui allaient tenter d’entrer dans la bulle.

Ils commencent à parler des événements mais des voix retentissent dans le couloir. Ils se cachent sous les tables de la cantine. Ils aperçoivent un scientifique accompagné de deux militaires. Le scientifique est furieux que les appareils photos et l’ordinateur aient été touchés. Il doit insister pour que l’un des deux militaires entrent dans la sphère. Il n’est pas de retour après les 5 minutes convenus, l’autre militaire l’appelle à travers la sphère « Jens, Jens ! », le scientifique l’agonie d’insulte : « on ne peut pas entendre à travers la bulle temporelle ! ». Les minutes passent et soudain le soldat Jens est expulsé de la bulle vers la cantine. Malheureusement, il revient sous forme de cadavres et lardé de blessures sanguinolentes.

Erland ne peut s’empêcher de crier. Il se retrouve en face du militaire. Erland sort son couteau. Le scientifique ordonne au militaire d’abattre l’enfant. Cela révolte le militaire qui se retourne vers le scientifique et le frappe avec sa crosse. Erland en profite pour s’échapper. Il se cache parmi les parents encore à l’entrée du sport études. Freja et Niels doivent attendre un bout de temps que les équipes de la FOA débarrassent le corps et évacuent le scientifique commotionné. Avant d epartir, Niels récupère de nombreuses données de l’ordinateur. Ils finissent par rejoindre Erland.

L’échappée

Comme l’avait dit Birgitta, il ne reste plus qu’un seul militaire pour surveiller les cellules. Börje, Angie et Sven demande successivement à sortir pour des besoins naturels ou manger, le soldat refuse. Börje finit par attraper sa crosse et plaquer le soldat contre les barreaux pendant que Sven récupère le trousseau de clé et ouvre les cellules. Le père de Börje lui subtilise son arme. Les enfants enferment le garde dans la cellule. Börje et son père, Angie, Sven et Sara se faufilent vers la sortie. Börje jouant le rôle d’éclaireur. Beaucoup de soldats déjeunent et ils parviennent dans une cour où sont garés de nombreux véhicules. Ils empruntent une Volvo, les clés sont sur le contact. A la guérite, le garde leur ouvre sans regarder. Le père de Börje dans un grand état de nervosité gare la voiture dans le centre de Stenhamra et retourne travailler. Le courant n’a pas été rétabli. Les enfants se rendent à leur cabane dans les bois.

Retour à Stenhamra

Erland, Niels et Freja prennent les transports en commun pour rentrer à Stenhamra. Ils sont secoués sur le bateau-bus par les vagues. L’électricité ne fonctionne toujours pas. Ils se rendent au refuge pour se reposer et y retrouvent les autres. Sara s'y est réfugiée également.
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

03 avr. 2022, 22:35

Résumé de notre partie du 1er avril 2022

Au QG

Les enfants restent au QG jusqu’à ce que la nuit tombe. Ils arrêtent la musique et entendent de nouveau le bruit de la tempête. Erland, Sara et Börje rentrent chez eux mais Angie, Sven, Freja et Niels décident de se rendre à la ferme où Sara a vu une autre boule laiteuse semblable à celle de la cantine du Sport-études.

Ils décident de profiter du père d’Angie. Elle rentre le voir et lui dit que la sœur de Freja est restée bloquée sur Munsö. Papounet accepte de les y emmener en voiture.

La vision

Alors qu’ils arrivent sur l’île de Munsö par le pont sud, les enfants voient au-dessus du lac les éclairs qui accompagnent les apparitions du vaisseau à magnétrine qui se crashe dans le lac. Cette fois-ci la vision est encore plus nette. Les cadrans de la Volvo s’affolent et la voiture s’immobilise brusquement sur un obstacle mou. Sven, Freja et Niels qui était à l’arrière s’écrasent sur les sièges de devant. Papounet ordonne de sortir de la voiture. Les enfants ont la surprise de marcher sur du sable. Ils sont dans un désert. Une ville brûle devant eux. Cela ressemble au Nevada. La voiture qui semblait inutilisable quelques minutes auparavant est intacte sur ses 4 roues. Papounet demande de remonter. Il démarre. Le son d’Abba revient ainsi que la tempête, Papounet chantonne comme si de rien était, ils sont de nouveau sur la route de Munsö. Sven remarque qu’il y a toujours du sable sur ses chaussures.

La ferme

Il fait nuit noire quand la Volvo de Papounet approche de la ferme de Margit et Johanna que connaissent bien les enfants. Un camion militaire en bloque l’entrée, deux soldats armés montent la garde. Papounet se gare bien avant les gardes, le long de la palissade qui clôture la propriété des deux fermières. Les Enfants parviennent à passer la palissade mais Niels se vautre. Il ne le sait pas encore mais malgré le vent, il a attiré l’attention des occupants de la ferme, d’autres soldats.

Les Enfants se dirigent vers la grange. Une boule laiteuse en suspension se dresse au milieu des étables. Des appareils de mesure sont encore rangés dans des caisses. Sven pique un appareil photo. Une forêt tropicale est visible par intermittence dans la bulle. L’arrivée a l’air de se trouver en hauteur dans les arbres. Les enfants décident donc de se trouver des cordes et un grappin.
Ils ne trouvent rien dans la grange et se dirigent vers la serre à beu. Ils voient deux militaires sortir de la ferme avec des lampes torches. Ils envoient Angie faire la gourde. Elle se dirige vers eux. Les militaires lui demandent ce qu’elle fait là. Elle dit qu’elle s’est perdu et fait son sourire innocent. Mais quand les deux militaires lui demandent la date et qu’elle répond septembre 1987, les soldats l’emmènent sans ménagement dans la ferme. Les autres trouvent dans la serre tout ce qu’il faut et se confectionnent des grappins à partir de bêches et retournent à la boule.

Niels utilise les connaissances acquises en analysant les données de la cantine pour entrer dans la bulle au bon moment. Il se vautre et commence à dévaler au milieu des branches de l’arbre, le sol est 20 mètres plus bas. Niels lance son grappin et parvient non sans mal à stopper sa chute. Une machine ressemblant à celle trouvée dans le lac en face d’Adelsö mais d’une dimension 5 fois supérieure est attachée dans les arbres et recouverte d’un filet de camouflage. Elle constituée de pièces automobiles des années 50. Chose étrange, il voit une bulle laiteuse dans les branches. Il escalade pour se trouver devant. A l’intérieur, il voit un couloir bétonné, à l’intérieur une femme, il reconnaît Kim à l’âge de 40 ans, celle-ci semble le voir. Elle essaye de lui dire quelque chose mais le son ne passe pas. Elle semble dessiner un 5 et un D avec son doigt. Elle finit par regarder autour d’elle et à quitter les lieux, en proie à la peur. Niels utilise le mécanisme de la machine pour retourner dans la grange.

Dans la ferme, les militaires ont amené Angie à un scientifique et ils commencent à la harceler de questions. Elle est brusquée et pousse son cri strident. Les enfants dans la grange l’entendent malgré la tempête et la distance. Sven va voir ce qu’il se passe. Il observe la scène. Il tente de piéger la poignée de la porte en dénudant les fils mais il se prend une joute lui-même. Il pique un talkie-walkie dans une des voitures à l’extérieur et essaye de prendre sa plus grosse voix pour ordonner aux soldats de se rendre à Wasby où des civils se regroupent. Cela marche, les soldats partent mais le scientifique reste avec Angie. Sven entre. Il tente de baratiner le scientifique. Il est avec Angie, ils viennent bien de 1989, il lui dit qu’il aura de gros problèmes si on apprend qu’il maltraite des enfants du coin. Le scientifique finit par céder et les enfants quittent les lieux.

Ils croisent Niels et Freja qui quittent la grange. Ils rejoignent Papounet dans la Volvo.

Le camp de vacances

Niels est persuadé que l’infirmière qu’il a vue dans la bulle se trouvait dans son bunker au camp de vacances. Il en parle aux autres et Angie dit à Papounet que Sara se serait réfugiée au camp de vacances d’Adelsö. Le père s’étonne mais conduit dans la tempête jusqu’au sud de l’île voisine. Il se gare sur le parking du camp de vacances.

Les lieux sont déserts. Le vent souffle aussi fort qu’ailleurs. Les enfants se rendent au bunker où ils s’étaient réveillés après leur voyage dans le passé. Sur le chemin, Niels et Sven voient de petits dinosaures se sauver dans les bois. Ils se dépêchent d’entrer dans le bunker. Ce dernier est vide et de la poussière s’est déposé partout. La porte en métal est grattée de l’extérieur. Freja frappe dans la porte. Ils entendent un bruit de fuite.

Quand ils ressortent, Niels s’arme d’une sangle trouvée dans le laboratoire de Kim. Il y a des petits dinosaures partout, ils fuient en voyant les enfants. Une lumière bleue est visible entre les bâtiments du camp. C’est une bulle temporelle d’où sort une autre bulle. Les enfants commencent à courir, il y a bientôt 4 bulles. Malgré le vent, ils entendent Papounet les appeler. Des dinosaures sortent des bulles. Le dernier Niels entre dans la voiture, épuisé, alors que Papounet a déjà démarré. La Volvo file, elle est chargée par un triceratops.

L’église

Les enfants convainquent une nouvelle fois papounet qu’il faut visiter un nouveau lieu : Sara s’est peut-être réfugiée à l’église de Munsö. C’est un robot du même modèle qu’Asimov qui les y attend. Il diffuse un message très clair : « cette zone est interdite aux civils, veuillez circuler ». Sven connaît les lieux (sa mère y officie) et fait garer Papounet un peu plus loin. Il amène les Enfants à une brèche du muret qui enserre le terrain de l’église et le vieux cimetière. Ils s’y faufilent alors que le robot est de l’autre côté du cimetière. Ils entrent dans l’église mais ils entendent le robot réitérer ses messages. Les enfants ferment la porte et mettent la barre. Ils s’aperçoivent que la bulle est dans le clocher. De l’eau en coule. Elle est accessible par les échafaudages. Niels et Angie ne parviennent pas à monter et restent en retrait. Sven et Freja grimpent. Freja trébuche et tombe. Sven la rattrape dans ses bras. C’est un choc pour lui, il sent les seins de Freja et commence à la percevoir autrement. C’est une jolie fille. Freja est juste énervée d’être tombée.

Image

Sven et Freja entrent dans la bulle et se retrouvent dans une marre d’eau chaude. Autour d’eux, un paysage vallonée d’herbe rase. Au loin, au-delà de la limite du voile, ils aperçoivent une base militaire américaine. Dans les herbes, à quelques dizaines de mètres d’eux, un petit ptérodactyle s’envole. Dans la marre, il trouve une machine ressemblant à une bouée comme celles qu’ils ont déjà trouvées mais celle-ci est miniature et tient dans un sac. Sven l’active, ils se retrouvent dans l’église.

Image

Le robot est entré dans l’église et s’apprête à désactiver Niels et Angie. Angie parvient à raisonner le robot en lui expliquant qu’ils allaient partir. Ils rejoignent papounet.

Le retour à Stenhamra

Ce dernier emmène les enfants à Stenhamra. Il téléphone aux parents de Freja et apprend que Sara est à la maison depuis longtemps. Il ramène Freja chez elle puis Niels. Ce dernier se fait engueuler par son père. Sa mère n’est pas rentrée du Loop.

Voyant la terreur de Sven de rentrer chez lui, le père d’Angie lui propose de dormir à la maison. La mère d’Angie l’accueille avec méfiance.
Le matin, l’électricité n’est toujours pas revenue à Stenhamra. Freja a une discussion lunaire avec sa mère le matin (pour changer). Sa maman vérifie son œil afin d’avoir confirmation qu’elle n’est pas un robot. Sa mère va travailler au Loop à la porte 2C. Freja comprend que « 5D » est une entrée du Loop. C’est au QG qu’elle leur apprend. Ils décident de s’y rendre.

L’entrée 5D

Les enfants prennent le bateau bus pour Munsö. Ils sont seuls, c’est le chauffeur habituel. « Sacré Tempête hein les enfants ! On n’a rien vu de tel depuis 1974 ! ».

Les éclairs et les couleurs étranges identiques à celles vues dans leurs visions du crash du vaisseau à magnétrine ont gagné tout le ciel. L’ambiance est apocalyptique et ils peinent à avancer sur leur vélo jusqu’à la porte 5D. Alors qu’ils s’approchent pour observer les lieux, une bulle spatio-temporelle apparaît. En tombe un homme. Il dit s’appeler K G ou Big C ou Klas-Göran. Il vérifie d’abord qu’on est bien en Septembre 1989. Il a le casque de Tok tok dans la main. Il prétend être le garde du corps de Kim (l’infirmière du camp de vacances). Il indique que la machine développée par la scientifique, le chronographe, est devenu fou. Lui et elle ont essayé de le débrancher mais la machine fait apparaître des bulles spatio-temporelles partout. Ils ont été séparés mais il a rencontré un drôle de gars appelé Michael qui lui a donné le casque et lui a demandé de le remettre aux enfants.

Il est prêt à y retourner pour aider Kim. Il se précipite vers le grillage avec son couteau de Rambo. Il est électrocuté. Les Enfants l’aident à se dépêtrer mais il est inconscient. Ils récupèrent le badge de Riksenergi qu’il porte. Ils devront se débrouiller seuls.

Un vaste espace est entouré d’un grillage électrifié et bardé de caméras. Une porte blindée en béton mène vers le complexe du Loop. Elle est surmontée d’un grand panneau 5D et du logo de Riksenergi. Il y a aussi deux immeubles de bureau séparés par un parking. Ils ont l’air vide. Un camion militaire et 3 voitures vides y sont garés. Les enfants font le tour du complexe et repèrent une porte d’accès dans le grillage se trouvant dans l’angle mort des caméras. Le badge ne l’ouvre pas mais Niels pirate la serrure électronique. Les enfants entrent dans le complexe. Ils arrivent à la porte 5D et cette fois le badge de KG fonctionne. Ils entrent dans le complexe.

La confrontation finale

Les Enfants descendent dans le complexe. Des bulles spatio-temporelles sont envoyées par le chronographe pour empêcher leur avancée. Sven motive les autres Enfants. Niels utilise l’ancre portative pour tenter de contrôler l’avancée des bulles et leurs entrées et sorties. Angie et Freja tentent d’éviter les bulles en se faufilant ou en passant en dessous. Elles y parviennent la plupart du temps mais parfois ils visitent une bulle. Ils rencontrent notamment des créatures du crétacé dans une forêt antédiluvienne ou des vikings sur Munsö qui les prennent pour des trolls. En arrivant dans la salle du chronographe, Sven demande à Niels de ramener la bulle avec des vikings. Ce dernier y parvient et Sven persuade les vikings que la machine et son alimentation sont la source de la magie et de la puissance des trolls. Les vikings chargent et arrachent toute l’alimentation non sans laisser quelques-uns d’entre eux sur le pavé. Le chronographe s’arrête et les bulles disparaissent l’une après l’autre. Ils trouvent Kim enfermée dans une salle jouxtant le chronographe. Elle promet d’arrêter ses recherches sur l’espace-temps.

Image

Epilogue

Quand ils sortent du complexe par la porte 5D, il y a de nouveaux quelques employés de Riksenergi. Ils sont alpagués par un cadre furieux que des enfants se soient introduits. Il leur promet les pires châtiments. Sven connaît son nom et Angie repère dans son carnet qu’il trompe sa femme avec le gardien de l’équipe de hockey de Stenhamra. Elle le lui fait savoir : ils repartent avec des fournitures scolaires, des pins et des sweats à capuches Riksenergi.

L’électricité est revenue, les adultes semblent avoir oublié tous les étranges événements qui se sont terminés il y a une demi-heure.
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

29 mai 2022, 22:30

Après les événements du Chronographe, Kim la scientifique semble avoir disparu et c’est le retour à la « Normale ». Tous ont repris les cours à la Grundskola sauf Börje qui est en liste d’attente au Sport-Etudes et a donc dû démarrer les cours à l’école spécialisée à Stockholm.

A l’église de Munsö

Chez Sven, Niklas fait écouter à son frère ses dernières trouvailles en termes de musique électronique, la New Beat belge. Sven écoute d’une oreille distraite, il pense à Freja et surtout au grand du lycée qui tourne autour d’elle, Kevin. Il échafaude des plans pour faire savoir à Freja qu’au collège Kevin a volé la guitare d’une de ses conquêtes.

Alors qu’ils descendent pour dîner, leur mère est avenante. Ils s’inquiètent, à raison d’ailleurs, car ils apprennent qu’ils sont de corvée pour l’accompagner à la réouverture de l’église de Munsö. Ils se voient obligés de mettre une chemise blanche et une cravate.

Alors qu’ils sont là-bas au milieu des paroissiens et des petits fours, ils voient un clochard entrer et demander à leur mère si elle est la prophétesse. Il exige de voir les registres paroissiaux. Leur mère finit par laisser aller le clodo dans la crypte où ces documents sont entreposés.

Cousin Eirik

Erland est sorti par la fenêtre et se balade dans Stenhamra quand il croise un clochard. Ce dernier lui demande s’il sait où habitent les Svensson. Son vocabulaire est étrange. Il l’envoie dans la mauvaise direction et file chez Angie.

La mère de cette dernière a annoncé qu’elle avait rencontré son cousin de Scanie en ville et l’avait invité à dîner. Elle a préparé des boulettes de rennes pour l’occasion. Quand Erland arrive et demande s’ils connaissent un gars bizarre habillé de cuir déchiré, la maman s’exclame « C’est le cousin Eirik ». Elle part le chercher avec la Volvo. Angie et Erland à l’arrière doivent supporter son odeur.
Le dîner est lunaire. Alors que Erland et Angie sont à l’extérieur en train de discuter, Eirik se pointe. Il affirme qu’il veut léguer à Angie un trésor qu’il a gagné en fracassant le crâne de prêtres. Les yeux d’Angie s’illuminent, « un trésor fait de pièce d’or et de pierreries ! ». Il lui donne rendez-vous au kiosque de la route de Sanga-Saby. Il dit avoir besoin de renfort !

Chez Freja

La mère de Freja l’emmène à la cave et elle lui montre sa dernière acquisition pour se défendre de ceux qui la persécutent : des fusils mitrailleurs. Ils sont rangés dans une grosse malle et sa mère lui dit que les clés sont dans sa chambre. Sa sœur Sara écoute de la acid à fond et se préoccupe peu d’elle. Elle lui dit néanmoins qu’elle va lui rendre un grand service. Son père semble satisfait que sa mère « aille mieux ».

Chez les Joransson

Börje se plaint d’être en cours avec des roumains et des longs voyages jusqu’à Stockholm. Sa mère lui dit que s’il veut arrêter, il n’y a pas de problème. Tout le monde s’étouffe à table. Elle vient voir Niels après le repas et lui demande sur quoi il travaille sur son ordinateur. Niels est toujours sur le code des robots. Sa mère le corrige et le renforce en quelques dizaines de minutes. Elle lui demande qu’est-ce que cela veut dire quand un homme dit qu’une femme est froide. Niels s’étrangle et bredouille un vague truc. Après le départ de sa mère, il se penche sur le code qu’elle a créé.

Rumeurs au collège

Le lendemain, les enfants sont au collège sauf Börje qui va à Stockhom et erre dans la ville plutôt que de se rendre dans son école spécialisée.

A la cantine court une rumeur, Olof qui est au Sport Etudes Tennis a été retrouvé inconscient sur la chaussée dans la nuit. Les versions diffèrent : certains accusent une voiture, d’autres une overdose, pour certains ce sont des trafiquants de drogue, d’autres encore parlent de l’implication de Börje. On vient plaindre Freja, elle se demande bien pourquoi et apprend que sa sœur Sara sortait avec Olof. En tout cas, elle a été vue bécoter le futur champion de tennis la veille au soir. On parle déjà d’un concert de soutien à Olof et Motordead est pressenti pour y jouer.

Les enfants décident d’aller au lycée pour aller voir Sara. Freja en profite pour demander à Kevin de l’entraîner pour le concert du lendemain. Il en est très heureux. Sven trépigne, surtout qu’il a appris dans la journée le nom de l’élève du collège que Kevin a volé : Anna. Elle traîne maintenant avec les punks de la Fumerie de hareng désaffectée. Sara sort enfin, elle ne semble pas affectée du tout par l’accident d’Olof. Elle nie avoir une vraie relation avec lui.

Sven et son frère Niklas se rendent au squat de l’ancienne fumerie. Ils rencontrent Anna mais les punks sont très agressifs. Une baston démarre, Niklas sort son cran d’arrêt et son poing américain. Sven tire une chaîne qui pendouille d’une ancienne ligne de production. Tout un tas de ferrailles et d’échafaudages s’écroulent sur les punks et les deux frères peuvent fuir. Niklas semble très excité et heureux de la bagarre.

Image

RDV avec Eirik

Les enfants attendent au kiosque. Il se trouve sur le bord d’une route et ferme tard. De l’autre côté, il y a une station essence. Niels remarque une camionnette d’entreprise siglée « Elektro Malär » garée là depuis un moment.

Eirik finit par arriver, il sort des bois situés derrière la station-service. La camionnette démarre alors et deux hommes armés de fusils mitrailleurs en sortent. Ils essayent de contraindre Eirik à entrer dans la camionnette. Erland se précipite et tente de gêner les assaillants. Sven protège Freja. Niels lance un caillou. Börje se précipite avec sa crosse mais il est obligé de se sauter sur la route pour éviter une automobile. Sven pique les clés de la camionnette. Il reconnaît le conducteur, c’est KG l’homme de main de Kim. Angie prétend que les flics arrivent et les agresseurs déguerpissent.

Les Enfants proposent à Eirik de prendre une douche à la Station-service. Eirik leur dit que le trésor se trouve sur l’île d’Alholmen et leur donne rendez-vous demain soir au nord de Munsö pour se rendre dans cette île contrôlée par le FOA. La police arrive puis une journaliste du journal local. Elle ne s’intéresse pas à Angie car elle voit Eirik sortir de la douche et l’emmène pour une interview complète.

Soir et Matin

Niels remarque que son ordinateur est incroyablement boosté et dispose de plusieurs Tera de mémoire, ce qui est impossible. Sa mère lui dit qu’elle a un peu amélioré son ordinateur et lui demande de ne pas toucher à ses fichiers. Niels se précipite pour aller les voir mais ne parvient pas à les craquer.

La mère de Sven l’oblige à aller faire une déposition plus détaillée à la police. Il apprend avec la secrétaire du commissariat à laquelle il fournit des CDs que les policiers sont sur la trace de KG qui travaille désormais à « Elektro Malär ».
Ils se retrouvent au collège sauf Börje qui va rencontrer son entraîneur et la médecin sportif du club. Il cherche à les obliger à appuyer sa candidature au Sport-études.

La tante d’Erland l’amène en voiture jusqu’à la porte de la Grundskola après lui avoir fait la morale.

Angie passe chez la journaliste pour amener des vêtements à Eirik. Il est toujours là, la journaliste a l’air satisfaite.
A l’école, Niels tente de craquer le répertoire de sa maman mais il ne fait que griller un ordinateur de l’école.

Concert

L’après-midi est consacré à un concert de soutien à Olof avec Motordead en vedette. Kevin est aux côtés de Freja et la soutient. Il lui prend la main et se met à suer.

Dans la fosse, nos amis sont séparés. Börje est pris à partie par des garçons qui l’accusent d’avoir participé à l’agression d’Olof. Malgré ses démentis, l’un des garçons lui crache dessus. Il brandit sa crosse de hockey et frappe. 5 garçons se retrouvent à terre avec des dents en moins. Il est obligé de quitter le concert.

A l’extérieur, il croise les punks de la fumerie. Ces derniers l’agressent verbalement et se montrent assez excités. Börje lève sa crosse et frappent les 5 punks. Ils pleurnichent et rammassent leurs dents sur le bitume.

Erland se retrouve avec un canon de flingue sous la gorge. Un adulte lui demande de ne pas faire le malin et de le suivre. Il se retrouve dans une salle de classe avec son agresseur et le conducteur de la camionnette. Ils le menacent et exigent qu’il leur dise où trouver Eirik le clochard. Erland sous la menace indique ne rien savoir et promet sous la menace de leur rapporter où trouver Eirik le soir même à la fumerie de hareng désaffectée.

Niels et Sven ont repéré un autre homme armé. Angie est montée sur scène dans l’objectif de se montrer et de détourner l’intention du public d’Olof pour mettre en avant Freja. Niels lui désigne et elle dit à la foule des collégiens que c’est cet homme qui a agressé Olof. Il sort son arme et tire en l’air, semant un vent de panique. Il est plaqué par le professeur de sport qui lui assène un coup d’haltère.
Les deux agresseurs fuient les lieux et rencontrent Börje. Ce dernier reconnaît KG. Ils ont le temps de partir non sans avoir proféré des menaces. Börje relève leur plaque.

Passage télévisuel

La police rapplique bientôt suivie par la télévision. Des coups de feu tirés dans une école d’une banlieue tranquille, cela va faire la une du journal télévisé. Angie est surexcitée et parvient à montrer son minois à la télévision et à donner sa version des faits où elle a un rôle majeur dans l’arrestation d’un suspect. Freja est interrogée mais son intervention ne sera pas retenue. En revanche, Sven sera présenté comme un trafiquant de drogue.

A la maison, les parents sont inquiets. Freja se voit confier un beretta par sa mère. La tante d’Erland essaye de l’empêcher de sortir. Le père de Niels et Börje cuve devant la télévision. Leur mère est sur son ordinateur où elle tape à une vitesse extrême. Elle propose à Niels de l’aider. Niels accepte et se rend compte qu’elle travaille sur une sorte de virus qui affecterait le cerveau des robots. Il parvient enfin à craquer le répertoire de sa mère sur son propre ordinateur. C’est le code du programme qui permettait aux robots « Nos Amies les Machines » de communiquer mais très amélioré. Il prend son robot et le code pour aller sur l’île d’Alholmen.

Image

Le trésor de Sébastopol

Papounet est de service et amène tout le monde au nord de Munsö. Eirik est là, sur la plage, avec une barque. Il fait nuit noire et se dirige vers l’île d’Alholmen occupée par le FOA. Eirik explique qu’il a caché le trésor sous un monticule dédié à Odhinn. Des robots de combat surveillent les côtes.

Erland fait l’éclaireur et conduit furtivement la troupe d’enfants. Niels actionne son robot de combat et désactionne à distance deux robots grâce au logiciel amélioré par sa mère. Sven reconnaît une des soldats et la persuade de les aider et de leur prêter des pelles. Freja trouve le monticule. Sur place, Börje déterre le trésor : un coffret en ivoire avec des inscriptions arabes incrusté de pierreries, rempli de pièces d’or. Angie à l’aide de quelques pièces prélevées sur le trésor persuade les gardes qu’ils rencontrent de les laisser partir.

Image

Mais ils se retrouvent encerclés au niveau de la barque. Un officier les empêche de quitter les lieux. Ils négocient leur départ contre le trésor. Sven parvient à se bourrer les poches de pièces d’or sans que les soldats ne le voient. Ils arrivent à Munsö où Papounet les attend.
Avatar de l’utilisateur
Arii Stef
Profond
Localisation : Auterive
Messages : 1039
Inscription : 26 août 2011, 12:33

Re: Résumé de la campagne

26 juin 2022, 10:24

Résumé de notre séance du 24/6

Un trésor en poche

Papounet les ramène à la maison après avoir déposé le « cousin » chez la journaliste. Ils ont tous des pièces, des pierreries et des joyaux dans les poches. Ils parviennent à les cacher chez eux sans attirer l’attention : Sven dans sa cache dans la cabane à outils, Niels dans un vieil ordinateur et Angie éparpillés dans sa chambre. Sven apprend de son frère que la soirée New Beat à la carrière est interdite aux collégiens.

Retour à l’école

C’est cours de math. Angie est aux anges mais les autres moins. Freja est absente, elle aurait été punie par son père. Sven va faire des recherches à la bibliothèque scolaire. Des pièces similaires à celles qu’ils ont se trouvent dans des trésors vikings du 9 et 10 ème siècles. Angie remarque à la cantine qu’un gars de la bande d’Olof les surveille. Chose étrange, il dispose d’un talkie – walkie. Elle l’interpelle, ils s’insultent mais elle n’en tire rien.
A la sortie du collège, la mère de Niels l’attend en voiture. Elle est très excitée : elle dit qu’elle a presque fini son programme et qu’elle a besoin de lui pour le terminer. Elle démarre en trombe.

Baston

Angie repère qu’Ingrid de la bande des tennismen les surveille. Angie attire l’attention comme elle sait le faire pendant que Sven fait le tour pour lui prendre son talkie-walkie. Mais il est bientôt encerclé par toute la bande. Les enfants lui crient dessus « Qu’est-ce t’as fait à Olof ? ». Il essaye de les impressionner. Ils le tabassent avec leur raquette de tennis. Il est blessé. Angie finit par se rendre compte que quelque chose cloche et parvient à ameuter des adultes. Les tennismen fuient. On emmène Sven à l’hôpital, Angie s’invite dans l’ambulance.

Accident

Niels est assis dans la voiture que conduit sa mère quand il voit une camionnette rouler à grande vitesse dans la rue adjacente dont le feu devrait être rouge. Il crie mais sa mère ne comprend pas. Le véhicule les percute et la voiture des Joransson fait plusieurs tonneaux. Niels est indemne mais sa mère semble en mauvaise posture : il remarque que des fils en métal en sort et qu’une plaie à la tête laisse entrevoir un crâne en métal.

De la camionnette siglés Elektro Malär, sortent deux hommes armés (dont KG). « Où est le pognon gamin, parle où je te butte ». Ils tirent juste à côté de l’enfant. Mais la police et une ambulance arrive. Les deux hommes fuient. Niels est pris en charge sans ménagement et le personnel médical ne semble pas remarquer que sa mère est un robot.

Hôpital

Niels est à l’hôpital avec sa mère. Le personnel soignant est brusque avec lui alors qu’on emmène sa mère en salle d’opération.
C’est aussi à l’hôpital de Stenhamra qu’est amené Sven pour être soigné. Alors qu’il se trouve en salle de soin, il voit passer un lit médicalisé avec un corps recouvert d’un linceul. Il reconnaît la main de la mère de Niels et Börje. Les brancardiers ont un uniforme de Riksenergi. Il ne peut que constater avec Niels depuis l’étage qu’une camionnette noire emmène le corps.

En effet les parents sont arrivés puis la police. Sven fait le signalement de ses agresseurs qu’il accuse d’être des nazis de la raquette. Les policiers notent consciencieusement les noms.

En sortant de l’établissement, ils croisent une femme étrangement habillée avec une sorte de burnou, un turban et des sandales, c’est Kim Johnson. Ils l’interpellent. Elle explique qu’elle rentre de Katmandou où elle a fait une intoxication alimentaire. Les enfants l’interrogent sur les étranges événements et sur le fait que la mère de Niels ait été remplacée par un robot. Elle leur promet de passer quelques coups de fil à Riksenergi et leur demande de venir chez elle à Sanga-Saby le soir même.

Chez Kim

Les enfants sont de retour chez eux. Ils récupèrent de leurs émotions. Angie demande à Papounet de les emmener à Sanga-Saby chez Kim.

La scientifique leur annonce qu’elle pense que la bulle spatio-temporelle qui a créé la perturbation et où la mère de Niels est entrée doit certainement se situer dans le futur lointain en 2022. Elle les emmène dans une grange où une version rudimentaire du chronographe est installée. Une bulle est créée par Kim, elle leur dit qu’ils n’ont que deux heures pour explorer le futur.

En 2022

Les enfants débarquent devant une immense tour illuminée avec un logo « J Robotics ». Ils sont dans un quartier ultra moderne avec un stade neuf à proximité. Il fait nuit, des gens font la queue devant la tour. Ils sont surpris de voir la mère de Niels à l’entrée vérifiant les invitations mais ils se rendent compte rapidement que c’est un robot. Angie aborde un grand monsieur avec un bouc. Celui-ci lui demande si elle veut un autographe. Il signe Zlatan Ibrahamovic. Angie le questionne sur les raisons de sa présence. L’homme explique qu’il vient à un dîner de l’homme le plus riche de Suède et le plus connu en-dehors de lui « Nils Jöransson », le fondateur de J Robotics. Zlatan refuse de faire entrer Angie. Sven interroge un vieux monsieur qui prétend être Bjorn Borg. Il a une biographie de Niels dans sa poche et la cède à Sven.

Image

Ils essayent de baratiner le robot Maman, bientôt rejoint par un robot Zlatan. Rien n’y fait, l’entrée leur est interdite. Ils cherchent alors un autre accès et découvre un ascenseur muni d’un drôle de système de sécurité. Angie pense que comme dans un épisode de Star Truc, c’est une caméra qui reconnaît l’œil. Niels met son œil. La porte s’ouvre. Un seul étage est desservi : le 57ème !

De l'ascenseur extérieur, ils ont bientôt une vue sur l'ensemble de Stockholm. Ils reconnaissent au loin Gamle Stad, la vieille ville. Une brume étrange flotte aux alentours de la ville. Au 57ème, les enfants débarquent en plein milieu d’une réception où les convives sont servis par des robots-maman et des robots-Zlatan. Au fond de la salle, à la table d’honneur, un homme d’âge mûr est l’objet de toutes les attentions, c’est Niels lui-même.

Les enfants remarquent que la salle de réception n’occupe que la moitié de l’étage. Ils accèdent grâce à une nouvelle serrure rétinienne au reste de l’étage. Ce sont des appartements privés. Sven pique un petit objet avec la pomme des McIntosh. Niels trouve les vêtements que portait sa mère quand elle partit travailler au Loop pendant l’alerte. 2 personnes semblent vivre ici. Sven lit un peu la biographie. Il y est indiqué que Niels a surmonté les drames de son adolescence : le décès de sa mère puis de son frère Börje dans les événements du loop. Il est également indiqué qu’il a perdu des amis proches, Sven et son frère, dans les événements de la carrière de Stenhamra en 1989.
Les enfants retournent dans la salle. Ils veulent explorer d’autres étages de la tour. Angie attire l’attention pendant que les deux garçons se glissent dans l’ascenseur central.

Angie se retrouve vite à la table de Niels adulte. Il n’a pas l’air étonné. Il lui dit qu’elle va rester là en 2022 et qu’il va l’adopter. Tout se passe comme prévu. Il bénit qu’il a refusé à l’époque de l’accompagner dans la bulle. Angie remarque qu’un robot-maman les regarde souvent en souriant. C’est la mère de Niels en chair et en os.

Sven et Niels enfant vont au 13ème étage qui a l’air le plus sécurisé. Ils y trouvent un laboratoire mais aucune trace de la maman de Niels. Ils accèdent aux caméras du bâtiment et ne la trouvent pas. Sven remarque une télécommande qui permet de désactiver momentanément les robots.

La fuite

Les garçons retournent dans la salle de réception par l’ascenseur. Sven se dirige vers Niels adulte pour tenter de le convaincre de les laisser partir. Niels adulte est très étonné de voir Sven « tu n’étais pas censé être là ! », mais il n’est pas prêt à les laisser partir.
Angie convainque la vraie Helen de les suivre. Niels enfant joue avec la zapette pour désactiver les robots Zlatan afin de protéger leur fuite. Il se précipite vers la bulle temporelle qui commence à faiblir. Niels adulte les poursuit et saute également dans la bulle.

Retour à Sanga Saby

Les Enfants arrivent dans le laboratoire de Kim. Il est en flamme et il manque beaucoup d’équipements. Kim est allongée, elle a une balle dans la tête. Une camionnette démarre en trombe derrière la ferme. Papounet écoute du Abba à fond et n’a rien remarqué. Il trouve juste qu’il y a une petite odeur de brûlé. Ils repartent, bien décidés à éviter la mort de Sven et de son frère le lendemain.

Niels s’apprête à rentrer chez lui avec sa maman. Par la fenêtre, ils voient son père abruti par l’alcool. Sa mère hésite à franchir le seuil…

Revenir à « Tales from the Loop »